Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

L'OURS POLAIRE

Description physique

L’ours polaire est un grand mammifère carnivore de la famille des ursidés. Il est communément connu sous le nom d’ours blanc. Au même titre que l’ours kodiak, l’ours polaire est considéré comme le plus grand carnivore terrestre. Ses yeux, son museau, ses pattes et son coussinet sont tous noirs.

A l’âge adulte, les mâles pèsent entre 400 et 600 kg et mesurent 2 à 3 mètres de haut. La femelle ne pèse que que 350 kg au plus pour une taille de 1,80 à 2 mètres. L’ours polaire présente ainsi un important dimorphisme sexuel, c'est à dire que les femelles sont nettement plus petites que les mâles.

L’animal possède une fourrure blanche lui permettant de se fondre dans son environnement naturel. Ses poils ne sont pas en réalité de couleur blanche. Ils sont plus exactement incolores car ils ne possèdent aucune pigmentation.

Son lieu de vie

L’ours polaire (ou ours blanc) est un mammifère originaire des régions arctiques. Pour être plus précis, il vit dans le pôle Nord. Son milieu naturel se trouve être les banquises. L’ours polaire est un animal solitaire.

Son alimentation

Contrairement à son ancêtre l’ours brun, l’ours polaire est un carnivore se situant au sommet de la chaîne alimentaire. Ses principales nourritures sont notamment les poissons et les phoques.

Sa reproduction

Les mâles sont aptes à féconder dès l’âge de 4 ans. De leur côté, les femelles atteignent leur maturité un peu plus tôt car elles peuvent mettre au monde un petit ourson dès 3 ans.
Après leur naissance, les petits ne sortent de leur caverne qu’au bout de 3 ou 4 mois. Durant cette période, ils se nourrissent du lait maternel.

Son espérance de vie

Un ours blanc vit en moyenne 20 à 25 ans. L’animal est d’ailleurs menacé en raison de la fonte des glaces dans sa région de vie.

Son cri

Ce grand mammifère carnivore gronde ou grogne selon les circonstances.

Signes particuliers

Pour pouvoir surmonter les périodes difficiles, l’ours polaire est capable d’accumuler une épaisse couche de graisse. En revanche, il est le seul ours à ne pas hiverner : il déambule sur la banquise à la recherche de nourriture, à une époque où les phoques sont nombreux. Seule la femelle "hiverne" après avoir donné naissance à ses petits : la température de son corps ne baisse pas et elle peut se réveiller rapidement si besoin.

2 commentaires

Milieu écologique (par Camille, le 17/06/2017)

Peut-il s'accommoder dans toutes les conditions climatiques ? Réponse de la rédaction : Il peut faire face avec succès aux rigueurs du climat arctique. En captivité, il supporte mal la chaleur, bien que dans sa fosse, on installe un réservoir d’eau fraîche.

Alimentation de l’ours polaire (par Tâta, le 30/03/2017)

Peut-il manger des fruits et légumes ? Réponse de la rédaction : L’ours polaire est essentiellement carnivore, car il vit sur la banquise, autour du pôle Nord. Toutefois, en captivité, il peut manger des légumes.

Vous aussi, laissez votre avis !

Magazines sur les animaux

Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE