Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'ornithorynque

Quasi menacé

Description physique

Imaginez un animal ayant l’apparence d’un castor doté d'un bec de canard, et qui se déplace sur terre comme un reptile. Il s’agit là de l’ornithorynque. C’est un animal semi-aquatique de la famille des Ornithorhynchidae, dont le poids peut atteindre 2,5 kg et qui peut mesurer jusqu’à 50 cm sans la queue, qui mesure 12 cm.

Il possède un pelage souple et doux de couleur brun foncé. Ses pattes courtes et palmées sont situées latéralement et non en dessous du corps. Elles sont terminées par de puissantes griffes qui lui servent à grimper et à creuser le sol.

Son bec de canard est souple et présente un aspect caoutchouteux. Ses narines sont situées à l’extrémité supérieure du bec. Sa queue large et mobile fait de lui un excellent nageur. Tout comme les oiseaux, il possède un cloaque (orifice qui sert pour uriner, déféquer et se reproduire).

Son lieu de vie

C’est une espèce qu’on retrouve uniquement à l'est de l'Australie et en Tasmanie, une île au sud de l'Australie. L’ornithorynque vit essentiellement dans l’eau et rejoint son terrier qu'il creuse dans un terrain stable juste à côté de l’eau pour se reposer un peu. Pour réaliser ce gîte, qui peut mesurer jusqu’à 15 mètres de long, il se sert de ses pattes avant pour creuser. La femelle aménage un abri plus grand pour mettre bas et assurer l’élevage des petits.

Son alimentation

L'ornithorynque est carnivore et se nourrit de larves d'insectes, de crustacés, d’œufs de poissons ou d’amphibiens, d’alevins, de têtards et de mollusques qu’il trouve sous les pierres en explorant le fond de l’eau. Il emmagasine ses proies dans ses abajoues et les broie après être remonté en surface.

Sa reproduction

La maturité sexuelle intervient vers l’âge de deux ans et l’accouplement a lieu dans l’eau à la période du printemps. Par la suite, la femelle prend le temps de préparer son terrier en y amassant des feuilles où elle déposera ses œufs. La gestation dure 2 à 4 semaines. Elle pond généralement deux œufs et à la fin de l’incubation qui dure une dizaine de jours, des jeunes ornithorynques aveugles et nus cassent leur coquille. Ils resteront avec leur mère pendant 4 mois avant de sortir du nid.

Son espérance de vie

L’ornithorynque peut vivre de 10 à 15 ans dans la nature, et jusqu’à 21 ans en captivité.

Le cri de l’ornithorynque

Cet animal n'émet que des grognements.

Signes particuliers

L’ornithorynque fait partie de l’ordre des monotrèmes qui regroupe un petit nombre d’animaux qui sont à la fois ovipares et mammifères. En effet, bien que la femelle ponde des œufs, elle allaite ses petits. Les animaux de cet ordre sont également les seuls à être pourvus de détecteurs de champ électrique sur leur mâchoire, leur permettant de localiser leur proie par électroperception.
L’ornithorynque est également venimeux, ce qui est peu commun chez les mammifères. Les jeunes et les mâles sont pourvus d’un crochet venimeux sur chaque patte postérieure dont la piqûre peut être douloureuse et paralysante pour l’humain, et mortelle pour certains animaux.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement CHEVAL PRATIQUE