Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Une intelligence artificielle est capable de résumer un livre

Afin d'éviter des heures de lecture aux chercheurs et aux travailleurs qui doivent recueillir des informations dans des textes longs, la société Open A.I. a créé un système qui permet d'obtenir un résumé rapidement.

La société Open A.I, qui compte Elon Musk parmi ses fondateurs, avait fait parler d'elle pour son système capable de générer des textes automatiquement, avec un résultat impressionnant sur la forme, et très discutable sur le fond puisque l'outil se nourrit de ce qu'il trouve sur le web, en bon comme en (très) mauvais. Cette fois-ci, l'Intelligence Artificielle créée par la société californienne serait en mesure de lire des livres et des textes variés à votre place, puis d'en proposer un résumé précis.

En assimilant le contenu d'un ouvrage, puis en divisant les informations essentielles en sections avant de proposer une synthèse de l'ensemble, l'I.A. pourrait fournir un "résumé de qualité moyenne écrit par un humain", nous disent les auteurs du projet. Une prouesse qui intéresse particulièrement les grandes entreprises ou les instituts de recherche, qui voient dans cet outil un gain de temps considérable.

En effet, ceux qui doivent effectuer des recherches, des analyses ou des veilles et recueillir des informations précises au sein de grands textes consacreraient en moyenne 9,3 heures par semaine à cette activité. Cette I.A. serait donc un booster de productivité, qui amènerait le travailleur à moins lire et à se fier aux résumés de l'outil.

S'il est évident que certains y trouveront leur compte, on peut déjà craindre les dérives d'un tel système et se poser des questions. Est-ce qu'un outil informatique peut véritablement saisir l'essence même d'un texte ? Si tous les résumés sont semblables et que la capacité d'analyse d'un individu n'est plus prise en compte, n'irons-nous pas vers une uniformisation des résultats ? Et qu'adviendra-t-il si cette technologie venait à être proposée au grand public ?

On peut imaginer que certains ne feront plus l'effort de lire, puisqu'ils pourraient avoir accès aux "informations essentielles" (selon l'I.A.) en quelques clics. Une aubaine pour les écoliers qui doivent faire des résumés de texte et qui ne veulent pas se donner la peine de lire, ou pour les adultes qui estiment ne pas avoir le temps de bouquiner.

Rappelons toutefois que la lecture a du bon, notamment pour le développement cognitif des plus jeunes et pour les aider à se forger un esprit critique, et qu'il existe de bonnes manières de donner le goût de la lecture à son enfant avant qu'une machine ne lise les ouvrages à sa place.

Publié le 15 novembre 2021

A lire ailleurs