Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Peut-on mourir de privation de sommeil ?

Cette question fait souvent débat et ressemble plutôt à une légende. Pour être clair, personne n'a vraiment la réponse. Tout le monde s'accorde sur le fait que le sommeil est très important, voire essentiel pour un être humain : l'en priver a forcément des répercussions importantes sur sa santé.

Plusieurs expériences scientifiques ont été effectuées mais aucune n'a provoqué la mort du cobaye (heureusement !). Le record du monde homologué est de 11 jours sans dormir. Il est détenu par un jeune américain, Randy Gardner, et date de 1964.

Des expériences auraient été faites également sur des souris : privées de sommeil, elles seraient mortes au bout de quelques jours.

L'hypothèse la plus probable est qu'un individu privé de sommeil finirait par tomber inconscient.

Un manque de sommeil régulier sur le long terme a forcément des effets sur la fatigue, mais peut aussi avoir des conséquences sur le cerveau. Cela étant, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil : certains ont besoin de dormir 8 heures chaque nuit pour bien récupérer, d'autres se contentent de 4 ou 5 heures.

1 commentaire

Kadsonne (le 04/12/2013)

Il ya un adage qui dit "crédit de sommeil reste jamais a l'étranger " si un homme est privé de sommeil, un jour ou l'autre, il perdra connaissance, il sera même inconscient de son existence !

Vous aussi, laissez votre avis !

Cherchez une réponse

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement SCIENCE ET VIE JUNIOR
Abonnement ARTS MAGAZINE
Abonnement COSINUS
Abonnement DOSSIER DE L'ART
Abonnement MICRO PRATIQUE
Abonnement AIR ET COSMOS