Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Si on avale une graine, va-t-elle pousser dans notre ventre ?

Il se raconte, depuis longtemps d’ailleurs, que si on avait le malheur d’avaler un noyau de prune ou un pépin de pomme, celui-ci va atterrir tel quel dans notre estomac ou nos intestins pour y pousser en donnant un petit arbuste qui pourrait même plus tard donner des fruits. Évidemment, il n’en est rien !

Avaler des graines, on fait cela (presque) à chaque fois que l’on mange un fruit et aucun cas avéré de pommier intestinal n’a jamais été recensé dans le monde. Les graines sont tout simplement évacuées après avoir été plus ou moins altérées par la digestion, comme la nourriture que l'on mange.

En fait, cette histoire, on la raconte aux enfants pour qu’ils fassent attention lorsqu’ils mangent un fruit à noyau ou plein de graines. Selon leur âge, un noyau peut effectivement représenter un danger pour eux s’il glissait soudainement vers les voies respiratoires ou s’il leur blessait l’intérieur de la gorge. Un noyau assez gros peut également bloquer les intestins d’un petit enfant et provoquer ce que l’on appelle une occlusion intestinale. En lui racontant cette histoire, on le pousse à faire attention et il apprend, comme un grand, à manger un fruit sans son noyau.

Publié le 07 avril 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?