Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Pourquoi certaines personnes éternuent face au soleil ?

L'éternuement est un réflexe de protection. La brusque évacuation d'air par la bouche et par le nez a pour fonction d'éjecter tout intrus qui aurait excité les nerfs situés dans les narines. Il s’y trouve en effet d'innombrables terminaisons nerveuses très sensibles qui détectent poussière, pollen ou encore poils d'animaux qui y entreraient. En cas d’invasion, le cerveau provoque un ou plusieurs éternuements pour les expulser sans attendre.

Après, il y a ce qu'on appelle le réflexe photo-sternutatoire. Ce réflexe se retrouve chez une personne sur quatre et c’est lui qui fait qu’on éternue immédiatement dès qu’on se met au soleil après un moment passé à l'ombre. Cela est dû à l'afflux soudain de lumière passant par la rétine qui surcharge alors les nerfs optiques au point de stimuler un nerf voisin, le nerf trijumeau. L'ennui est que ce sont les terminaisons de ce nerf qui se trouvent dans les narines. Sa stimulation va donc laisser penser au cerveau qu’il y a quelque chose dans le nez. En réponse, on éternue.

En résumé, lorsque les nerfs optiques sont surexcités par un trop-plein de lumière solaire, cela va également stimuler le nerf trijumeau à côté, chose qui va tromper le cerveau en lui faisant croire qu'on a quelque chose dans le nez. Résultat : atchoum !

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement L'INFORMATICIEN
Abonnement POUR LA SCIENCE
Abonnement 01NET
Abonnement MICRO PRATIQUE
Abonnement LES CAHIERS DU CINEMA
Abonnement LE PETIT LEONARD