Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment respire la fourmi ?

La fourmi est un insecte, ce qui signifie qu'elle n'est pas équipée de poumons comme nous. Son système respiratoire, comme celui de tous les insectes d'ailleurs, est très différent puisque la fourmi est dépourvue de sang (pour rappel, chez les vertébrés, c'est le sang irriguant les organes qui apporte l'oxygène).

Déjà, la fourmi n'a pas de nez et respire grâce à des trous situés sur son abdomen et son thorax. C'est ce que l'on appelle des stigmes, des stigmates ou encore des spiracles. Les spiracles sont reliés à un système de petits tubes qui vont amener directement l'air, et donc l'oxygène, au niveau des cellules. Ce type de système respiratoire est appelé système trachéen et les petits tubes sont appelés des trachées.

Enfin, tout comme l'Homme, la fourmi rejette du dioxyde de carbone, sauf qu'à défaut de sang pour le transporter, c'est encore une fois directement à l'état gazeux qu'il est rejeté. Grâce à un habile système de pression gazeuse et d’un liquide présent dans le système trachéen, la fourmi est capable de toujours rejeter le CO2 émis par ses cellules et de toujours leur fournir de l'oxygène !

Mis à jour le 11/01/2019

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement SOCIETY
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE
Abonnement ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL
Abonnement SCIENCES & AVENIR
Abonnement L'INFORMATICIEN
Abonnement MICRO PRATIQUE