Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Quelle est la différence entre un âne, une mule et un baudet ?

Il est vrai qu'à première vue, l'âne, la mule et le baudet se ressemblent. Mais en y regardant de plus près, on se rend compte qu'il existe quelques nuances.

Commençons par l'âne. C’est un équidé, ce qui signifie qu'il est de la même famille que le cheval. Il se distingue surtout par ses longues oreilles et sa petite taille (90 à 130 cm au garrot), même s'il existe de grandes races d'ânes pouvant atteindre 1,60 m au garrot.

Vient maintenant la mule dont la principale caractéristique est qu’elle est un hybride. En effet, pour avoir une mule, il faut croiser deux espèces différentes : l’âne et la jument. La mule est plus grande que l'âne et sa silhouette tient plus du cheval. Elle ne braie pas, ni ne hennit vraiment, son cri se situe entre les deux. En outre, la mule est une femelle. Quand le croisement donne un mâle, on l'appelle le mulet. Tous deux sont, sauf très rares exceptions, stériles.

Terminons avec le baudet qui désigne tout simplement un âne reproducteur, l'équivalent de l'étalon chez les chevaux. Dans notre langage actuel, "baudet" est quasiment devenu synonyme de "âne".

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement AIR ET COSMOS
Abonnement ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL
Abonnement SCIENCE MAGAZINE
Abonnement LIRE
Abonnement SOCIETY
Abonnement JE PEINS