Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment la queue des lézards peut-elle repousser ?

Afin d’échapper à ses prédateurs, certains lézards bénéficient d’une capacité assez exceptionnelle qui leur permettent de se couper volontairement la queue. Leur queue se détache et se tortille alors, attirant l’attention du prédateur et leur laissant assez de temps pour prendre la fuite. Peu de temps après, une nouvelle queue leur aura déjà poussé !

Cela est possible grâce à un certain type de cellules qui entrent en action dès que la queue se détache : on les appelle des cellules non différenciées. Elles sont en quelque sorte des cellules basiques bloquées à un stade encore jeune de leur « évolution » afin de pouvoir recréer en cas de besoin tous les éléments indispensables à la formation d’un nouvel organe (une queue dans le cas du lézard).

Dès la perte de la queue, elles se regroupent à la base de la coupure, formant ce que l’on appelle un blastème, et commencent à se diviser pour produire petit à petit tout ce qui fait une queue fonctionnelle : nerfs, vaisseaux sanguins, muscles, peau, et même cartilages pour remplacer les os. La nouvelle queue aura complètement repoussé après seulement 30 jours.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL
Abonnement SCIENCES & AVENIR
Abonnement PLAISIRS DE PEINDRE
Abonnement L'INFORMATICIEN
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE
Abonnement SO FILM