Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Comment est élu le président des États-Unis ?

L'élection du président des Etats-Unis d'Amérique se fait d'une manière un peu différente de ce qu'on connaît en France. Cela vient du fait que les USA sont une République fédérale, c'est-à-dire composée de plusieurs états (50, plus 14 territoires autonomes) qui se sont rassemblés pour en former un plus grand. Le pays ainsi créé est non seulement plus fort militairement, mais aussi économiquement.

Ce pays est également placé sous l'autorité d'un organe suprême commun qui est composé du président des États-Unis et du congrès. En conséquence, si l'élection présidentielle se déroule bien dans chaque état des USA, elle se déroule en réalité en scrutin universel indirect.

Comment cela se passe-t-il en pratique ? Tout d'abord, les citoyens votent pour ce que l'on appelle des grands électeurs. Ensuite, ce sont ces grands électeurs qui se réunissent dans les capitales de chaque état pour élire le président des États-Unis.

Le nombre de grands électeurs présents dans chaque état varie selon sa taille. Le District de Columbia, par exemple, n'en compte que 3, tandis que l'état le plus peuplé des USA, la Californie, en compte 55. Tous les états ne sont ainsi pas égaux en terme d'importance.

Mais ce n'est pas tout. Si les grands électeurs peuvent bien voter librement, il y a une règle dénommée "winner takes all" qui stipule que le candidat remportant le plus de voix dans un état y empoche toutes les voix. Toutes, même celles des électeurs qui n'ont pas voté pour lui. Cela donne lieu à des campagnes durant lesquelles les candidats ne s'intéressent qu'aux états dotés du plus grand nombre d'électeurs, délaissant plus ou moins les autres comme l'Idaho ou l'Alaska. Seuls deux états appliquent la proportionnalité : le Maine et le Nebraska.

Il y a en tout 538 grands électeurs aux États-Unis. Le candidat obtenant donc 270 voix ou plus devient alors le prochain président des États-Unis d'Amérique. En cas d'égalité (si les deux candidats possèdent 269 voix), c'est à la Chambre des Représentants de les départager par le vote, à raison d'une voix par état.

Enfin, il est intéressant de préciser que les particularités de ce système d'élection peuvent faire en sorte, même si c’est rare, que le candidat élu ne soit pas toujours le choix de la population.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement SCIENCES & AVENIR
Abonnement GEO
Abonnement LE PETIT LEONARD
Abonnement L'INFORMATICIEN
Abonnement LIRE
Abonnement HISTORIA