Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment font les oiseaux pour ne pas tomber quand ils dorment perchés ?

Commençons par tordre le cou à une idée très répandue, mais qui a la vie dure : les oiseaux ne dorment pas dans leurs nids ! Enfin, le plus souvent. En fait, le nid ne sert qu’à la ponte et à protéger les oisillons. Durant la couvaison par exemple, un parent reste dans le nid pour réchauffer les œufs. Il lui arrive ainsi d’y dormir. Mais une fois les oisillons assez grands pour quitter le nid, ce dernier est purement et simplement abandonné.

Évidemment, il y a quelques exceptions, mais le plus souvent, les oiseaux dorment en hauteur sur une branche, camouflés sous les feuillages. Et pour ne pas tomber une fois endormis, ils ont un secret infaillible : des tendons fléchisseurs.

Situés dans leurs pattes, on peut voir ces tendons comme des systèmes de sécurité qui s’enclenchent automatiquement dès qu’ils se posent sur un support. Il s’agit d’un système passif : l’oiseau n’a pas besoin de fournir un effort pour s’accrocher. Pour se décrocher par contre, il doit volontairement actionner ses pattes avant de pouvoir s’envoler.

Les tendons fléchisseurs des oiseaux sont tellement efficaces qu’ils sont capables de les retenir même s’ils s’endorment la tête en bas. Même des rafales de vents ne parviendraient pas à les décrocher !

Publié le 17 mai 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?