Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Quelle est la différence entre solstice et équinoxe ?

Tous les ans, on traverse différentes étapes dans l’année, précisément quatre : le printemps, l'été, l'automne et l'hiver. Ce sont les saisons, pendant lesquelles on fait face à la pluie, à la chaleur, au froid et à la tombée des feuilles.

Les saisons sont dues à l’inclinaison de l’axe de la Terre par rapport au soleil (de l’ordre de 23,5° par rapport à la perpendiculaire). Du coup, selon la rotation de la Terre, les mêmes zones ne sont pas toujours face au Soleil.
On appelle ainsi "été" les mois durant lesquels on est placé face au soleil et que l’on peut profiter de son énergie. L’hiver est inversement la période pendant laquelle le Soleil éclaire l’autre hémisphère. Le printemps et l’automne définissent quant à eux les moments intermédiaires entre les deux autres saisons.

Quand on parle de saison, on parle aussi de solstice et d’équinoxe.
Pour le premier, le 21 décembre de chaque année, la nuit dure plus que d’habitude (environ 16h) et le jour est de 8h. On appelle ce phénomène le solstice d’hiver.
Le 21 juin est la date du solstice d’été, durant lequel le jour est plus long que la nuit.
En revanche, à l'équinoxe de printemps, qui a lieu le 21 mars, le jour et la nuit ont la même durée.
C’est également le cas à l'équinoxe d’automne, le 21 septembre.
La boucle est bouclée vers le 21 décembre et les saisons sont terminées. On peut compter à ce moment là 365 jours et 6 heures qui constituent une année.

Ces 6 heures en plus se cumulent pendant quatre ans, ce qui donne une année bissextile tous les quatre ans. Pour cela, on ajoute un jour de plus (6h x 4 = 24 heures) au mois de février, ce qui crée la date du 29.

Les saisons déterminent le cycle de la nature. On le voit bien dans la vie d'un arbre, par exemple : il perd ses feuilles en automne, se retrouve à nu en hiver, voit de nouvelles feuilles apparaître au printemps et peut donner des fruits en été.
Ce rôle important des saisons pour la végétation a été compris depuis longtemps par les cultivateurs, qui prennent en compte la saison de l'année pour planter et récolter.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement POUR LA SCIENCE
Abonnement TÉLÉRAMA
Abonnement PLAISIRS DE PEINDRE
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE
Abonnement ARKEO JUNIOR
Abonnement PREMIERE