Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi rapetisse-t-on quand on vieillit ?

Une personne adulte en bonne santé ayant fini sa croissance dispose d’une architecture corporelle lui assurant un maintien optimal de sa taille : des vertèbres bien droites et alignées, un dos bien droit également, maintenu par plusieurs muscles profonds.

Cependant, quand on vieillit, le maintien du dos se relâche pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les muscles fondent, ce qui entraine irrémédiablement un dos voûté. Ce phénomène est exacerbé par la fragilisation des os, une fragilisation normale qui vient avec l’âge, surtout si l’on ne pratique aucun exercice physique. De ce fait, les os perdent en densité, les vertèbres se tassent et font ainsi perdre quelques millimètres tous les ans.

Les plus atteintes sont les femmes, car la ménopause arrivant vers la cinquantaine fragilise encore plus les os. Au final, elles peuvent perdre jusqu’à 8 cm sur leur taille d’adulte arrivées à 80 ans, contre 5 cm seulement pour les hommes.

Après l'âge de 40 ans, on estime qu’un être humain peut perdre en moyenne 1 centimètre tous les 10 ans.

1 commentaire

Chahynda (le 12/11/2014)

Comment les muscles fondent ? Je n'ai pas compris. Réponse de la rédaction : avec l'âge, la masse musculaire diminue, c'est-à-dire qu'on a moins de muscles. On dit alors que les muscles "fondent".

Vous aussi, laissez votre avis !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL
Abonnement TECHNIKART
Abonnement HISTORIA
Abonnement COSINUS
Abonnement SOCIETY
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE