Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Pourquoi les insectes nous piquent plus l'été que l'hiver ?

Pendant la saison d'été, la chaleur et l’humidité entraînent le développement des insectes. Tous ne piquent pas l’espèce humaine. Certains se contentent de butiner les fleurs et les pollens, comme les papillons, d’autres piquent mais juste pour se défendre, comme les abeilles. Et il y a ceux qui piquent pour se nourrir, comme les moustiques, insectes gênants par excellence.

En revanche, en hiver, ces insectes hibernent, c’est-à-dire qu’ils cessent toute activité, y compris se nourrir. Le froid ralentit leur organisme et ils ne bougent plus jusqu’en été. Certains meurent même en automne dès les premiers froids.

Les femelles pondent avant et leurs œufs sont très résistants : leur coque résiste au froid et aux insecticides. Ils passent donc tout l’hiver en l’état, à attendre les pluies de printemps et les premières chaleurs pour éclore et se nourrir.

Concernant le moustique, sache que ce sont seulement les femelles qui piquent. Le mâle est inoffensif. La femelle pique pour prendre ses repas protéinés de sang qui lui permettent d’assurer le développement de ses œufs avant la ponte, qui a lieu tous les 2 à 3 jours.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement MICRO PRATIQUE
Abonnement L'INFORMATICIEN
Abonnement SO FILM
Abonnement JE PEINS
Abonnement DOSSIER DE L'ART
Abonnement 01NET