Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi en France le collège s'arrête à la 3ème ?

Dans le système éducatif français, la classe de troisième marque la fin du collège. Il s’agit de la dernière étape qui débouche sur le lycée, qu’il soit d’enseignement général et technologique ou professionnel.

La 3ème est surtout le dernier des 3 cycles d’apprentissage prévus par l’Éducation nationale pour le collège et censé offrir la base de compétences et de connaissances générales nécessaire pour former de "bons" citoyens :

1- Le cycle d’adaptation (la 6ème) : l’élève s’adapte au nouvel environnement qu’est pour lui le collège. On le laisse s’acclimater aux nouvelles règles ainsi qu’aux nouvelles manières de faire.

2- Le cycle central (la 5ème et la 4ème) : l’élève, habitué au collège, prend peu à peu un nouveau "rythme de vie" à l’école qui le prépare à celle de la vie d’adulte. On y incite les élèves à faire preuve d’une plus grande implication dans l’apprentissage et à être plus autonomes.

3- Le cycle d’orientation (la 3ème) : l’élève y est encore plus confronté à la vie d’adulte (stages courts en milieu professionnel) et les élèves ayant plus de 14 ans peuvent maintenant suivre un enseignement en alternance en entreprise ou dans un lycée.

Ce découpage en cycle montre bien pourquoi le collège s’arrête à la 3ème : on y acquiert une maturité et une autonomie suffisantes pour faire face aux exigences du monde adulte en général et du lycée en particulier. En effet, à partir du lycée, l’élève est libre de s’orienter vers des formations qui le plongeront de suite dans la vie active.

D’ailleurs c’est au terme de la 3ème que l’on obtient le Diplôme national du brevet (DNB), un diplôme attestant de « la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ».

Publié le 02 octobre 2014

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement L'INFORMATICIEN
Abonnement SO FILM
Abonnement COSINUS
Abonnement ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL
Abonnement JE PEINS
Abonnement COMMENT ÇA MARCHE