Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi a-t-on souvent si peur des insectes ?

La peur des insectes est appelée l’entomophobie et si elle touche de nombreux enfants, elle est également très répandue chez l’adulte. On regroupe au sein de cette phobie toutes les peurs liées aux insectes, que ce soit des araignées, des fourmis, des cafards, ou de n’importe laquelle de ces minuscules bestioles qui rampent et qui se faufilent parfois chez vous. Mais vu la différence de taille entre l’Homme et l’insecte, cette peur semble irrationnelle. Alors d’où vient-elle ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent engendrer cette peur, parfois si intense qu’elle crée des malaises ou une sensation de panique. La première provient de l’enfance, pendant laquelle un individu a pu être confronté à un insecte lors d’une expérience traumatisante : réveil avec une araignée sur le bras, ingurgitation d’une fourmi… Des expériences qui causent des chocs émotionnels difficiles à surmonter. Mais les parents sont également la source de ces phobies. S’ils en ont peur eux-mêmes et qu’ils éduquent l’enfant en lui présentant ces bêtes comme sales, méchantes ou néfastes, le petit ne pourra que développer un sentiment de crainte vis-à-vis de ces insectes.

Parmi les sources de ces angoisses, on cite souvent la peur de l’inconnu qu’ils représentent. Les insectes sont minuscules et font partie d’un monde que nous ne connaissons pas. L’infiniment petit nous empêche de contrôler ces créatures ou d’anticiper leur réaction. De plus, elles se déplacent très vite et leur attitude reste imprévisible, bien que sans danger dans la plupart des cas. Cela entraine une peur, qui est renforcée par l’aspect de ces bestioles, que l’on juge répugnant. Elles sont surtout très différentes de nous !

Enfin, l’imaginaire collectif n’aide pas à se défaire de ces peurs. Si dans des temps anciens, une piqûre d’insecte pouvait entraîner la mort, ce n’est plus le cas. Mais on a continué à faire vivre ces craintes à travers les histoires ou les films, en plaçant toujours les insectes dans des rôles négatifs.

Pour se défaire de ces peurs, il faut donc avant tout relativiser et connaître ce qui vous effraie. Lisez, comprenez leur mode de vie et leurs habitudes, forcez-vous à regarder des photos. Peu à peu, vous comprendrez que vous êtes plus fort qu’eux et il vous suffira, en la présence d’un des représentants de ce monde miniature, de respirer un bon coup. Vous ferez votre vie et les insectes feront la leur, dans une harmonie (presque) parfaite !

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement DOSSIER DE L'ART
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE
Abonnement ARTS MAGAZINE INTERNATIONAL
Abonnement TECHNIKART
Abonnement LE PETIT LEONARD
Abonnement LIRE