Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pourquoi a-t-on des poils sous les aisselles ?

La pilosité sous les aisselles apparaît à la puberté et fait partie de ce que l’on appelle les caractères sexuels secondaires. Comme le reste des poils qui poussent à l’adolescence, la barbe chez les garçons ou encore les poils aux jambes pour tout le monde, leur apparition est liée à l’augmentation de certaines hormones dans l’organisme.

Ces hormones préparent le corps pour le passage de l’enfance à l’adolescence puis à l’âge adulte. Si les règles arrivent chez les filles par exemple, c’est à cause de ces hormones, et si la voix devient grave chez les garçons, c’est aussi à cause de ces hormones. En résumé, avoir des poils sous les aisselles est le signe qu’on grandit et c’est un passage obligé vers le monde adulte.

Quant à la réelle utilité de la pilosité axillaire, comme on appelle également les poils sous les aisselles, elle est encore sujette à débat. Certains pensent qu’elle permet de retenir la sueur et ainsi d’éviter qu’elle ne dégouline sur le corps. D’autres encore ont avancé qu’elle permet de mieux diffuser les phéromones dans le temps, ces messages chimiques cachés derrière les odeurs et que sécrètent des glandes sous les aisselles. Quant aux médecins, ils observent l’évolution des poils sous les aisselles afin d’évaluer le bon développement d’un adolescent.

Publié le 29 mars 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :


Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Posez votre question