Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'encre d'un stylo est-elle dangereuse pour la peau ?

L’encre d’un stylo, qu’il soit à bille ou à plume, est un petit concentré de produits chimiques. Elle est en effet composée de colorants, de résines, de solvants et d’additifs qui n’ont plus rien à voir avec les bases naturelles des anciennes encres (noir de fumée, encre de seiche, etc.). Evidemment, les produits toxiques sont normalement exclus de leur composition, mais comme il y a quasiment autant de recettes d’encres qu’il y a de fabricants, il y a lieu d’être toujours prudent. Ainsi, même si normalement l’encre des stylos ne devrait rien contenir de dangereux, il est plus que conseillé de ne pas en respirer, de ne pas en étaler sur la peau et encore moins d’en ingérer.

Enfin, il existe une association internationale, la Art & Creative Materials Institute, qui teste et certifie la non-toxicité des encres utilisées, entre autres, dans les stylos. Elle a ainsi créé 2 labels : “AP” pour indiquer qu’ils n’ont détecté aucune toxicité dans l’encre, et “CL” pour dire que des précautions sont requises dans la manipulation de l’encre. En toute logique, l’encre d’un stylo frappé du label “AP” ne devrait ainsi pas présenter de danger pour la peau.

Publié le 08 juillet 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?