Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

D'où viennent les ronronnements du chat ?

Pour le moment, le ronronnement est un phénomène mal connu et encore inexpliqué. En effet, le chat, comme les autres félins, ne possède pas d'organes spécifiques dont le rôle serait de lui permettre de ronronner. Il faut donc chercher le mécanisme ailleurs et différentes hypothèses ont été avancées dans ce but. Parmi elles, il existe deux théories principales.

La première pense que les ronrons sont causés par de très rapides contractions des muscles du larynx du chat. Ces contractions provoquent de successives ouvertures et fermetures de sa glotte, ce qui causerait alors de brutales et tout aussi rapides séparations des cordes vocales, d’où le ronronnement.

La seconde théorie, elle, est plus simple. Elle avance que les chats peuvent ronronner grâce à la vibration d'un ligament reliant l'os hyoïde, situé dans la gorge du chat, à la clavicule de l'animal.

Dans tous les cas, seule une chose est sûre : les chats ronronnent qu'ils expirent ou qu'ils inspirent. Cela signifie qu'ils ronronnent en permanence, se contentant juste d'en modifier l'intensité quand ils veulent se faire entendre !

Publié le 17 novembre 2019

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement HISTORIA
Abonnement TÉLÉRAMA
Abonnement SCIENCE MAGAZINE
Abonnement COMMENT ÇA MARCHE
Abonnement JOURNAL DE PEDIATRIE ET DE PUERICULTURE
Abonnement ARKEO JUNIOR