Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment les chiens attrapent-ils des puces ?



Petit parasite qui se reproduit en nombre très rapidement, la puce est l'ennemie déclarée de votre animal de compagnie qui peut en attraper très facilement. Heureusement, des traitements existent.

La puce est hématophage, ce qui signifie qu'elle se nourrit de sang. Pour cela, elle transperce la peau de celui sur qui elle se trouve, en y injectant au préalable une salive anticoagulante, qui provoque les démangeaisons observées chez les hôtes des puces. Ces dernières se reproduisent à une vitesse incroyable – elles pondent 50 œufs par jour ! - et prolifèrent donc rapidement sur votre animal de compagnie. Elles peuvent même étendre leur territoire à votre maison, si vous ne faites rien pour les contrer.

Mille façons d'attraper des puces

Malheureusement, il y a tellement de façons pour une puce de venir faire son nid dans les poils du chien. Votre compagnon peut difficilement y échapper si vous ne le traitez pas au préalable. Mais contrairement à une idée répandue, il est rare qu'un animal étranger à votre habitation puisse contaminer directement votre chien. Toutefois les puces, qui n'ont pas d'ailes, peuvent faire des bonds très importants pour aller sur le corps d'un nouvel hôte : elles peuvent sauter près de trente fois leur taille ! En réalité, il faudrait que l'animal infesté en question - qui peut être un chat, un chien ou un hérisson - passe un temps considérable en contact direct avec votre toutou pour pouvoir le contaminer.

Le plus souvent, votre chien attrape des puces quand il passe près d'un site d'éclosion de puces, qui peut être dans votre jardin, dans sa niche, dans un buisson ou dans tout autre endroit où un animal infesté a laissé quelques-unes de ces bestioles en chemin. De plus, vous pouvez vous-même contaminer votre chien par inadvertance, en revenant par exemple d'une balade à l'extérieur, les chaussures pleines de boue. Les puces, même sous la forme de cocons, sont opportunistes et ne manquent pas votre chien s'il passe près d'elles : elles font alors un "super bond" pour atterrir dans ses poils.

En somme, les puces peuvent être partout et votre chien n'est en parfaite sécurité que chez vous, s'il ne sort jamais… ce qui est impensable. Le meilleur moyen de les éviter est donc de traiter votre animal contre ces parasites. Vous pouvez, par exemple, utiliser l'antiparasitaire Advantix pour traiter votre chien. Car la promenade de puces sur le dos de votre compagnon peut vite dégénérer.

Puces : attention, danger !

Les puces sont-elles si dangereuses que cela, vous demandez-vous ? Oui, elles le sont. Les puces peuvent notamment rendre votre chien allergique à leur piqûre. Quand c'est le cas, la peau de l'animal devient rouge après une piqûre, et le démange férocement. Pour contrer les démangeaisons, il tente d'y remédier lui-même, en se grattant, parfois vigoureusement, ce qui peut le faire saigner ou l'écorcher.

Votre chien peut aussi se lécher ou se mordiller pour stopper les démangeaisons, ce qui est une très mauvaise chose : les puces peuvent être porteuses de maladies graves, comme le ténia. En ingérant une puce pour arrêter les grattements, votre chien peut aussi avaler les œufs de vers digestifs qui contiennent la maladie, laquelle peut entraîner des troubles digestifs. Lorsque votre toutou est atteint, il faut absolument le vermifuger.



Les solutions contre les puces

Mais avant d'en arriver là, vous pouvez traiter votre chien, soit pour se débarrasser des puces qu'il a déjà, soit pour lui éviter qu'elles prennent possession de son pelage. De prime abord, on vous conseille surtout d'éviter les peignes à puces ou les peignes à puces électriques, qui sont très peu efficaces pour ce problème, surtout quand les parasites sont en nombre.

Les pipettes qui consistent à déposer sur l'animal un film protecteur peuvent, elles, être efficaces rapidement – dès 24 heures – et durablement, mais leur application sur le poil de l'animal peut être un peu fastidieuse. Il faut en effet écarter les poils du chien pour appliquer le produit contre sa peau. L'aide d'une seconde personne est en général nécessaire pour y parvenir.

Solution plus simple : les colliers. Ces derniers ont l'avantage de diffuser une molécule antiparasitaire durant plusieurs mois, mais ils n'agissent qu'au bout d'une semaine. À noter qu'il faut impérativement que le collier soit posé au contact de la peau, et non pas simplement "sur" les poils.

Vous pouvez également faire un shampoing à votre animal, mais c'est une solution à court terme, inefficace sur une longue période. Quant aux sprays, autre solution plutôt efficace, il faut les pulvériser à rebrousse-poil de l'animal, puis le frictionner avec un gant pour que le produit entre en contact avec sa peau. Enfin, n'oubliez pas que si votre chien est infesté de puces, il faudra également traiter toute votre maison, et notamment l'environnement direct de l'animal : utilisez pour cela des insecticides.

Sachez quand même qu'il est plus simple de traiter un animal non infesté que le contraire. Pensez donc à prévenir plutôt que guérir et, si c'est trop tard, allez voir votre vétérinaire qui pourra vous conseiller sur la marche à suivre la plus efficace selon votre cas.

Publié le 11 décembre 2019

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?