Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Comment accepter son sort quand on est petit de taille ?

La taille que nous atteignons une fois adulte varie énormément suivant de nombreux critères : notre ethnie, notre genre (fille ou garçon), la taille des membres de notre famille, mais également notre alimentation et du fait que l'on ait suffisamment eu de sommeil durant notre enfance, etc.

Pour compliquer un peu plus les choses, nous grandissons à des vitesses différentes et les poussées de croissance dépendront de chacun même si d'une manière générale, elles surviennent de 13 à 18 ans chez les garçons, de 12 à 16 ans chez les filles. On remarque aussi une disparité, dans le sens où il arrive qu'un garçon grandisse jusqu'à ses 21 ans !

Tout ceci pour dire que si l'on est encore dans cette tranche d’âge, il est fort probable que l'on grandira encore. Alors pas de panique !

L'on peut également parler avec un adulte qui a vécu la même chose. Parce que si l'on est de petite taille, il est fort à parier que dans notre famille se trouve quelqu'un dans le même cas. Lui demander de nous partager son expérience peut alors nous aider à nous sentir mieux et à mieux vivre la situation.

Publié le 26 janvier 2017

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?

Magazines de connaissances

Abonnement JE PEINS
Abonnement POUR LA SCIENCE
Abonnement DOSSIER DE L'ART
Abonnement PREMIERE
Abonnement SCIENCES HUMAINES
Abonnement AIR ET COSMOS