Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

A force de tuer les insectes, risquent-t-ils de disparaitre ?

Cela n’arrivera peut-être pas dans un futur proche, mais oui, il est tout à fait possible que les insectes disparaissent totalement de la planète si on continue à les tuer.

Déjà, il faut préciser que l’être humain ne tue pas à dessein tous les insectes. Il est vrai que certains dits “nuisibles” ou “indésirables”, sont la cible de campagne d’extermination à plus ou moins grande échelle. C’est le cas par exemple des cafards, des blattes ou encore des punaises de lit. D’autres encore nuisent aux cultures et c’est pourquoi on pulvérise de l’insecticide dans les champs. L’ennui est que ces insecticides tuent également des insectes utiles comme les abeilles ou encore les papillons.

Au travers des différentes activités humaines donc (culture, urbanisation, surexploitation de ressources, etc.), les insectes sont bel et bien en danger et risquent de disparaître. Les scientifiques estiment qu’en début 2020, 40% des espèces d’insectes connues étaient déjà en danger et 30% environ sont en voie d’extinction. Si les choses ne changent pas selon eux, il se pourrait bien qu’il n’y ait plus d’insectes du tout sur Terre d’ici une centaine d’années.

Publié le 11 août 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Cherchez une réponse :

Vous n'avez pas trouvé de réponse ?