Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Zoologiste

En quoi cela consiste ?

Le métier de zoologiste consiste à étudier les animaux en passant en revue la migration, la reproduction, l’alimentation, les mœurs, bref tout le mode de vie des espèces animales.

Le zoologiste peut travailler sur le terrain, caméra et appareil photo au poing, pour observer les espèces animales. Il traverse ainsi les forêts, les océans, les savanes et les plaines, faisant des prélèvements et prenant des notes pour comprendre la faune qu’il rencontre. Il peut également travailler en laboratoire, où il procède à différentes expérimentations sur des cultures biologiques et mène différentes analyses microbiologiques. Il peut même publier dans des revues spécialisées le résultat de ses recherches.


Diplômes requis

Pour être zoologiste, il faut au minimum un bac + 5. De préférence, il faut obtenir une licence en sciences du vivant (UPMC) ou en biologie, ou bien une licence en organismes et biosphère option biologie des organismes, des populations et des écosystèmes. Puis, on prépare en deux ans un master professionnel ou en recherche (bac + 5) en sciences de la vie comme le master en biologie et physiologie des organismes (UPMC), un Master spécialité approches interdisciplinaires du vivant ou encore un Master spécialité biochimie des matériaux et du vivant.


Domaines ou qualités à travailler

Pour accéder au métier de zoologiste, il faut bien aimer et surtout maîtriser les sciences de la vie et de la terre. Il est même conseillé d'être passionné par la nature et les animaux. Une bonne condition physique est ensuite nécessaire car les études sur le terrain demandent parfois plusieurs heures de travail dans le froid ou sous la pluie. Ce métier réclame également un sens aigu de l’observation et un fort esprit de déduction. Enfin, la patience aidera à ne pas se décourager en attendant d’obtenir les bons résultats au cours des recherches.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE