Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Saunier

En quoi cela consiste ?

Le saunier, ou paludier, effectue tous les travaux nécessaires pour la production de sel dans les marais salants. Cette production se fait dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité ainsi que des normes écologiques qu'il est tenu de respecter. Le saunier s’occupe de la mise en eau des salines, sans oublier de réguler le niveau des eaux en fonction des conditions météorologiques. Il effectue les prélèvements d’eau pour pouvoir effectuer les tests de contrôle de salinité et se charge également de l’entretien et de la maintenance des sites salins, des zones de stockage du sel et des équipements.

Le moment venu, il récolte le sel et la fleur de sel qu’il range dans la zone de stockage. Il s'occupe ensuite de renseigner les supports de suivi d’activité.

Le saunier peut travailler de manière indépendante, effectuant seul et en totalité les étapes de la production de sel. Cependant, le métier de saunier peut aussi s’exercer dans une exploitation salicole, en équipe. Dans ce cas, le saunier peut être considéré comme la personne qui planifie et supervise les opérations sali-culturales ainsi que les activités de son équipe. Il peut aussi être amené à gérer les approvisionnements et les stocks de l'exploitation.


Diplômes requis

Pour devenir saunier, décrocher le BEP Agricole ou un diplôme niveau Bac (Brevet de Technicien Agricole, Bac pro …) en productions aquacoles et saliculture est un gros plus. Toutefois, même sans diplôme, vous pouvez toujours exercer ce métier si vous bénéficiez d’expériences professionnelles suffisantes dans le domaine.

Si vous désirez vous installer à votre compte et contracter des prêts, par exemple, pour financer l’installation de votre site, il est indispensable de disposer au moins d’un BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole). Dans le même temps, étant donné que la réalisation des activités de ce métier nécessite à l'occasion l’utilisation de différents engins agricoles et de chargement, un CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité) conditionné par une aptitude médicale peut aussi être requis.


Domaines ou qualités à travailler

Outre la maîtrise des techniques de production salicole et de la base en mécanique générale, la connaissance des règles d’hygiène et de sécurité, des normes environnementales et des conditions de stockage est aussi une compétence importante pour devenir saunier. Ce sont des facteurs pris en compte pour garantir la qualité de la production et la pertinence des divers contrôles.

Il est aussi important que le saunier soit en bonne forme physique, car ce métier demande de l’endurance et de l'effort. Un paludier aime la nature et le travail au grand air. Enfin, s'il travaille à son compte ou s'il est amené à gérer une exploitation, des connaissances en gestion lui seront utiles.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE