Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Puéricultrice

En quoi cela consiste ?

La puéricultrice est une infirmière spécialisée qui s’occupe d'enfants en bas âge. Elle aide les mamans dans les premiers jours de la naissance du bébé, elle donne aussi des soins infirmiers et surveille les enfants. Elle s’occupe également des soins quotidiens et des activités ludiques.


Diplômes requis

Le Diplôme d’État de Puéricultrice, indispensable pour exercer ce métier, s’obtient après une formation d’un an. Il faut pour cela acquérir d'abord un diplôme d'État d'infirmière puis passer par un concours d’admission dans une école de puériculture.


Domaines ou qualités à travailler

Sciences médico-sociales, physique, SVT. Une bonne culture générale est nécessaire. La puéricultrice doit être communicative, aimable et patiente. Une bonne condition physique et une résistance au stress sont requises.

Rencontre avec...

Camille Fantova, infirmière puéricultrice

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
J'ai toujours voulu travailler avec les enfants, l'idée première étant d'être professeur des écoles. Mais les études à la faculté m'y ont fait renoncer. Je me suis ensuite réorientée sur le soin aux enfants, ma mère travaillant dans ce milieu-là, cela m'a certainement influencée.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
Après un DEUG d'Histoire, j'ai intégré une école d'Infirmière pendant 3 ans et demi, puis enfin une école de Puéricultrice pendant 1 an.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
Le contact avec mes petits patients et leurs parents : les soigner, les accompagner vers le chemin de la guérison, voir une évolution de leur état. J'aime sentir que je suis utile, que je fais quelque chose qui potentiellement peut aider les gens.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
Je travaille en milieu hospitalier, l'inconvénient majeur pour ma part, c'est de devoir travailler en horaires de nuit, les jours fériés (comme Noël) et les weekends.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Tant qu'il y aura des hôpitaux, il y aura besoin de puéricultrices !

Découvrez d'autres métiers :

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement L'ÉTUDIANT