Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Psychologue

En quoi cela consiste ?

Le psychologue aide les gens à surmonter leurs problèmes psychologiques, par exemple à la suite d'un traumatisme, un choc lié à un événement difficile. Qu'il travaille dans un cabinet ou pour une institution, le psychologue écoute et accompagne ses patients en souffrance. Il peut ainsi être amené à aider des enfants, des ados, des handicapés, des prisonniers, des travailleurs confrontés à de gros problèmes.
Il peut aussi accompagner des professionnels dans leur métier, participer au recrutement, gérer une carrière...


Diplômes requis

Il faut 5 années d'études après le bac pour obtenir le diplôme de psychologue. Soit avec un master en psychologie, soit avec un diplôme de l'École de psychologues praticiens. Un stage professionnel est obligatoire pour valider le titre de psychologue.


Domaines ou qualités à travailler

Le français, la philosophie... Il faut aussi développer son sens de l'écoute et de l'analyse, son équilibre personnel et son goût pour le contact.

Rencontre avec...

Isabelle Kerhino Louédec, Psychologue - Psychothérapeute

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
C'est en terminale, en découvrant d'abord la philosophie et ses grands courants de pensées (le platonisme , le scepticisme, l'épicurisme…), que j'ai découvert la psychanalyse, Freud et ses théories au sujet de l'inconscient. Je me suis alors intéressée à ces univers passionnants de la psychanalyse et de la psychologie. J'ai lu des ouvrages de Freud, Françoise Dolto, Jacques Lacan, Donald Winicott… Aussi, à la fin de ma terminale, j'ai décidé de m'engager dans un parcours universitaire de psychologie, afin d'en faire mon métier.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
J'ai fait 5 années d'études en Faculté de Psychologie: Deug, Licence, Maîtrise et DESS de Psychologie clinique et Psychopathologie, l'équivalent du master 1 et master 2 aujourd'hui. Ces études, ont bien sûr été jalonnées de stages pratiques dans différents secteurs. En licence, j'ai effectué des bilans psychologiques auprès d'enfants en difficulté. En maîtrise, je suis partie effectuer un stage en psychiatrie adulte au Sénégal. Cette expérience à été extraordinaire pour moi, tant dans la rencontre avec les patients qu'auprès des soignants avec lesquels j'ai travaillé. Il faut savoir que le stage en psychiatrie est obligatoire pour ceux qui souhaitent faire de la clinique.
Enfin en DESS, j'ai effectué mon stage au sein d'un service d'aide sociale à l'enfance et d'un service de la DASS chargé de traiter les demandes d'adoption. Pendant cette période d'études, j'ai moi-même suivi une analyse pendant 7 ans, ce qui m'a permis de clarifier certaines choses à un niveau personnel et de donner encore plus de sens à la théorie psychanalytique et au métier que je me préparais à exercer.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
Le contact et la relation avec les patients est très intéressante, très gratifiante. Je travaille autant avec des enfants que des adolescents ou des adultes, et j'apprécie cette diversité d'intervention.
La formation continue est également un point essentiel et très attractif dans cette profession: depuis ma formation universitaire, je me suis formée aux thérapies brèves, notamment à l'hypnose.
Cette approche me passionne également, par sa richesse et ses résultats stupéfiants.
En fait, le psychologue doit sans cesse réfléchir à sa pratique, la mettre en lien avec les théories, s'interroger sur la justesse de celles-ci, leur pertinence.
Pour exercer le métier de psychologue, il faut également pouvoir croire "inconditionnellement" aux potentialités d'épanouissement de l'être humain et respecter ses propres valeurs. L'une des tâches essentielles du psychologue est d'élargir le champ de vision du patient, de mobiliser ses ressources, pour l'aider à sortir de l'impasse dans laquelle il se pensait coincé.
Enfin, j'interviens aussi auprès d'équipes pluridisciplinaires (éducateurs, médecins, orthophonistes, enseignants spécialisés, mandataires judiciaires…) pour animer des groupes d'analyse des pratiques professionnelles. Ces groupes ont pour visée de réunir des professionnels d'une même équipe ou d'un même métier qui souhaitent échanger et prendre du recul sur leur travail quotidien, sur les difficultés rencontrées.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
La souffrance des gens est parfois difficile à prendre en charge, et il faut être soi-même bien armé pour pouvoir accompagner le patient, sans être submergé par ces affects négatifs au risque de devenir impuissant. Il faut être à la bonne distance, ni dans la contamination émotionnelle, ni dans la froideur affective.
Avoir fait un "travail sur soi" (psychanalyse ou psychothérapie) me semble être incontournable et essentiel pour pouvoir être suffisamment armé. Le psychologue doit également pouvoir bénéficier d'une supervision régulière pour pouvoir se remettre en question avec un ou des confrères, trouver des solutions aux difficultés de prise en charge qui se posent avec certains patients, et ne surtout pas être dans un isolement professionnel.
Il faut aussi souvent faire preuve de beaucoup de patience, d'humilité, et savoir reconnaître que nous ne sommes pas des "sauveurs", mais plutôt des accompagnants.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Je pense qu'il y en a de moins en moins. Et il faut être prêt à faire de nombreux sacrifices, notamment financiers, en début d'activité. On propose surtout aux psychologues des temps partiels, et il faut être dans une démarche de recherche très active pour pouvoir trouver des débouchés. Mais si vous êtes passionné, alors sûrement que vous réussirez à faire votre place.

Découvrez d'autres métiers :

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'ETUDIANT
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE