Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Professeur des écoles

En quoi cela consiste ?

Le professeur des écoles, appelé autrefois instituteur, enseigne aux enfants des écoles maternelles et élémentaires. Polyvalent, il assure les cours de plusieurs disciplines : français, mathématiques, histoire et géographie, sciences, langues vivantes, musique, arts plastiques, activités manuelles et éducation sportive. Responsable d’une classe de 20 à 30 enfants, le professeur des écoles passe de nombreuses heures en classe mais travaille aussi chez lui, pour préparer ses cours ou corriger des copies. Il a également en charge d’autres tâches comme le suivi de l’amélioration des élèves, la rencontre avec les parents ou la planification et la mise en œuvre des diverses activités pédagogiques.


Diplômes requis

Après le bac, il faut effectuer 5 années d'études dans le domaine de son choix afin d'obtenir un Master, niveau nécessaire pour tenter le concours de professeur des écoles. Il faut également une attestation de natation (50 mètres) et une formation en secourisme (PSC1).
En cas de réussite au concours, il faudra présenter un certificat de compétence en langues (CLES2) et un certificat informatique et internet (C2i2e).
A noter que ce concours est accessible sans diplôme pour les parents d'au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau.


Domaines ou qualités à travailler

Toutes, pour mieux pouvoir les enseigner. Un professeur des écoles est une personne polyvalente qui connaît parfaitement les matières à transmettre (français, algèbre, etc.). L’exercice de ce métier demande une autorité naturelle mais aussi beaucoup de patience pour pouvoir expliquer et ré-expliquer les choses, tout en s’adaptant aux enfants. Par ailleurs, une bonne résistance physique est conseillée pour assurer plusieurs heures de cours par semaine. Une certaine force mentale et nerveuse est conseillée pour soutenir les longues heures à enseigner, le suivi des élèves et la gestion des tensions.

Rencontre avec...

Jean-Pascal Saget, professeur des écoles en section spécialisée

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
Pendant mes études universitaires je cherchais un job d'été. Comme je suis souvent allé en centres de vacances lorsque j'étais enfant, j'ai décidé de devenir animateur de centres de vacances. J'ai donc passé le Brevet d'Aptitudes à la Fonction d'Animateur (BAFA), puis le brevet de secourisme, et pendant plusieurs années, chaque été et pendant les vacances de printemps, je me suis occupé d'enfants. C'est grâce à ces expériences que j'ai pu me rendre compte que j'aimais travailler avec des enfants.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
Pour devenir professeur des écoles j'ai tout d'abord, après le Bac, suivi des cours pour obtenir une licence (3 années universitaires sont nécessaires). J''ai passé ensuite le concours de recrutement du professorat des écoles (CRPE), où il y avait peu de places au concours et beaucoup d'inscrits. Après ça, j'ai étudié 1 an à l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM), qui forme les enseignants de l'école primaire et également ceux du collège et du lycée. L'année suivante, je suis devenu professeur stagiaire. Enfin, l'année d'après j'ai enfin été titularisé et je suis devenu donc professeur des écoles à part entière.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
J'aime la polyvalence de ce métier, c'est à dire le fait d'enseigner plusieurs matières, contrairement aux professeurs de collège et de lycée qui n'en enseignent le plus souvent qu'une seule. J'aime aussi transmettre des choses que je sais et bien évidemment travailler avec des enfants. J'aime aussi la liberté de travail que l'on a quand on est professeur, car si nous devons respecter un programme établi par le ministère de l’Éducation Nationale, nous avons le choix des activités que nous voulons mettre en place pour enseigner ce programme.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
Le principal inconvénient c'est le temps passé à la maison pour  préparer les cours, corriger des copies, remplir des livrets d'évaluation, etc... Beaucoup de gens s'imaginent qu'être professeur des écoles c'est simplement faire cours devant les élèves, mais beaucoup ignorent tout le travail nécessaire en dehors des heures de classe. C'est un métier si passionnant qu'on peut vite passer ses soirées et ses week-ends à travailler pour sa classe ! Heureusement, avec le temps et l'expérience, on arrive à passer moins de temps pour préparer ses cours.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Il y aura toujours besoin de professeurs car il y aura toujours des enfants à instruire. C'est un métier où il y a chaque année des recrutements, par le biais du concours.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'éTUDIANT
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement ENTREPRENDRE