Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Pisciculteur

En quoi cela consiste ?

Un pisciculteur est un éleveur de poissons de mer ou d’eau douce. Dans des fermes marines, en bassin ou le long des rivières, le pisciculteur s’occupe de la reproduction des poissons, surveille la croissance des alevins, contrôle les conditions d’élevage des poissons (température de l’eau, oxygénation, absence de parasites, etc.). Il entretient également le bassin et conditionne même les poissons pour la vente. A l’image d’un éleveur qui s’occupe de ses bêtes, le pisciculteur prend soin de ses poissons. Il est souvent au bord de l’eau et doit savoir réagir, vite et bien, en cas de problème : présence de parasites ou d’algues, chute brusque de température, etc.


Diplômes requis

Pour devenir pisciculteur, plusieurs formations techniques sont disponibles, suivant différents niveaux de qualification et surtout suivant le niveau de qualification voulu pour le poste. On peut commencer par passer un Bac professionnel orienté vers les métiers de l’eau comme le Bac pro productions aquacoles, le Bac pro cultures marines, ou encore le Bac techno sciences et technologies de l'agronomie et du vivant. Il y a ensuite les BPAM productions aquacoles et autre BTSA aquaculture pour se former.

Les formations ne manquent pas et certaines sont disponibles en formation continue, d’autres en contrat de professionnalisation ou encore en apprentissage.


Domaines ou qualités à travailler

Devenir pisciculteur ne demande pas de travailler une matière particulière à l’école. Cependant, exercer ce métier implique avoir un grand amour de la nature et un goût particulier pour l’eau. En effet, en plus d’être un travail très physique, le métier de pisciculteur implique de rester près ou dans un plan d’eau. Avoir un esprit vif est aussi conseillé dans ce métier, le tout appuyé par de solides connaissances en gestion et commerce si l’on veut se lancer dans l’aventure à son propre compte.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement COURRIER CADRES