Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Métrologue

En quoi cela consiste ?

Le métrologue est un technicien spécialiste des mesures et de l'étalonnage des outils servant à les effectuer. Il veille à ce que ces derniers soient toujours précis et justes, tout en respectant chaque réglementation qui les encadre.

Le travail d'un métrologue consiste dans un premier temps à étalonner les appareils de mesure dont il a la charge et pour cela, il utilise des étalons de référence et met en place une chaîne de mesure. Cela étant fait, il met au point et programme des opérations de contrôle régulier afin de s'assurer que les instruments sont toujours correctement étalonnés. Il gère ensuite la traçabilité de toutes ses interventions et en rédige les procès-verbaux.

Il doit également sensibiliser les techniciens qui se servent des appareils en les formant à leur utilisation. Parfois, le métrologue est aussi chargé de tenir l'inventaire des instruments de mesure, d'effectuer des achats en fonction des besoins de son entreprise, et de remettre en état les appareils en cas de petites pannes.

Un métrologue travaille surtout dans l'industrie où son talent est la base de tout : chaque pièce ou produit fabriqué est en effet le résultat de mesures précises qui seraient fausses sans sa précieuse contribution. On le retrouve ainsi dans les usines, les laboratoires chimiques et biochimiques, dans les laboratoires pharmaceutiques ou encore dans les entreprises agroalimentaires.


Diplômes requis

Pour devenir métrologue, on peut s'orienter vers un BTS "Techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire" qui est accessible après un baccalauréat scientifique. De même pour le DUT "Techniques physiques" qui n'est disponible qu'après un bac S ou STI. Ces diplômes sont l'équivalent d'un Bac+2.

Par la suite, on peut continuer vers une licence (Bac+3). Il en existe d'ailleurs plusieurs comme la licence Gestion de la production industrielle option "Métrologie, qualité, sûreté industrielle" ou encore la licence professionnelle "Métrologie et qualité de la mesure".


Domaines ou qualités à travailler

Pour devenir métrologue, il faut aimer les matières scientifiques : mathématiques et physiques, évidemment, mais aussi chimie, statistiques et biologie. C'est d'autant plus vrai que ce métier amène à manipuler toutes sortes d'instruments très techniques et de logiciels de calculs avec une conséquence inattendue : comme la plupart des documentations sont en anglais, le métrologue doit savoir au moins lire cette langue.

Ensuite, précision oblige, le métrologue est quelqu'un de minutieux et de méthodique. Il est organisé, observateur et possède un esprit critique. Enfin, pédagogue, il sait travailler en équipe et sensibiliser les autres sur les impératifs exigés par son métier.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !