Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Gestionnaire de patrimoine

En quoi cela consiste ?

Le travail du gestionnaire de patrimoine est de gérer des portefeuilles d'actifs afin de les faire fructifier. C'est un spécialiste de l'investissement qui va trouver où placer les actifs selon leur nature pour qu'ils génèrent de la valeur, de la manière la plus efficiente possible, au risque le plus contrôlé.

Pour y arriver, le gestionnaire de patrimoine commencera par analyser les actifs de ses clients, puis écoutera leurs attentes. Au final, il les guidera vers des investissements adaptés à la nature de leurs patrimoines et respectant leurs souhaits.

Longtemps, ce métier a été l'apanage des banques, mais aujourd'hui, on trouve des gestionnaires de patrimoine aussi bien dans les compagnies d'assurance que dans les cabinets de notaire. Économistes, spécialistes fiscaux ou même spécialistes du droit, de nombreux experts de formation autre que finance sont désormais aussi dans la course.

Certains gestionnaires de patrimoine travaillent dans une entreprise, tandis que d'autres choisissent d'exercer le métier en libéral, sous un statut d’indépendant.


Diplômes requis

Pour devenir gestionnaire de patrimoine, il est recommandé d'obtenir un master (bac+5) d'une école de commerce et de gestion, avec une spécialisation en finance et gestion de patrimoine. Voici quelques exemples :

> Master monnaie, banque, finance, assurance ;
> Master pro monnaie, banque, finance spécialité finance ;
> Master en gestion de patrimoine et marché immobilier ;
> Master pro droit, économie, gestion mention gestion patrimoniale et financière spécialité gestion du patrimoine privé.

Comme dit plus haut toutefois, d'autres filières s'intéressent aussi à ce métier. Il est par exemple possible de s'orienter en Droit et de prendre un Master "pro droit privé spécialité gestion de patrimoine privé", ou encore un Master "gestion du patrimoine privé et professionnel".

En plus de la formation enfin, il est nécessaire d'avoir une expérience commerciale ou bancaire pour pratiquer ce métier.


Domaines ou qualités à travailler

Pédagogue, le gestionnaire de patrimoine sait trouver les mots pour expliquer à ses clients des concepts parfois trop techniques. Mais pour pouvoir dûment les conseiller, il doit avant tout avoir des connaissances pointues dans plusieurs domaines cibles : immobilier, fiscalité, droit, assurance, produits bancaires, etc.

Honnête et intègre, le gestionnaire de patrimoine possède également un bon sens de l’écoute et d’analyse pour comprendre les besoins de ses clients. Il doit être réactif et en veille permanente pour ne rater aucune opportunité. En cela, avoir un réseau de contacts solide aide beaucoup. Enfin, il doit maîtriser les produits qu’il propose et en connaître le degré de risque afin de ne pas prendre ses clients de court.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE