Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Fiche métier : Dentiste

En quoi cela consiste ?

Le chirurgien-dentiste soigne les dents, mais aussi la bouche et les gencives. Il soulage les douleurs, soigne les abcès et les caries, répare les dents, pose des prothèses et redonne le sourire ! Le dentiste doit faire preuve d’écoute et de psychologie, mais aussi d'une grande habileté technique.

Diplômes requis

Le diplôme de chirurgien-dentiste s'obtient après 5 à 7 ans d'études d’odontologie. Ces études commencent après un concours passé à l'issue d'une première année d'études médicales.

Domaines ou qualités à travailler

Les sciences : maths, biologie, physique.

Rencontre avec...

Frédérique Agoyer, chirurgien-dentiste en libéral

Comment vous est venue l'idée de faire ce métier ?
Je n'avais pas l'idée d'être dentiste, je voulais être généraliste ou pédiatre car j'adore le contact et j'ai toujours été fascinée par le corps humain. Lorsque j'ai décroché le concours, je ne pouvais pas le refuser, curieuse de découvrir ce métier. J'ai rapidement appris à l'aimer.

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
Après le concours de 1ère année de médecine, j'ai donc eu accès, sur concours, à la 2ème année de dentaire. Dès la 3ème année, on commence à soigner des patients. Je n'imaginais pas qu'il existait autant de relationnel dans ce travail. La formation, très théorique au départ, est surtout pratique en 6ème année.

Quels sont les principaux avantages et inconvénients de votre métier ?
Par rapport à mon choix de départ, les avantages sont l'absence de garde, et moins de pression, car je n'ai pas à annoncer de maladies graves. Il y a aussi beaucoup de relationnel, la satisfaction de rendre un sourire aux patients avec de gros problèmes dentaires, et aussi être son propre patron.
Les inconvénients sont : gérer le stress des patients, gérer les urgences avec des planning très chargés et... être son propre patron !

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Il y a beaucoup de débouchés, et de plus en plus de spécialités en dentaire. Je suis un dentiste "généraliste", mais certains se spécialisent dans les soins des gencives, d'autres en chirurgie. Beaucoup de dentistes partent à la retraite sans être remplacés. Par exemple, chez moi en 2 ans, 4 sont partis et nous avons récupéré leurs patients.

Comment voyez-vous l'avenir de votre profession ?
Un avenir sans aucune inquiétude, en espérant que nous soyons plus nombreux à exercer.

Découvrez d'autres métiers :

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement L'ÉTUDIANT