Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Conducteur routier

En quoi cela consiste ?

Le conducteur routier, appelé aussi parfois camionneur, est chargé de conduire des camions de marchandises d’un point à un autre. Il s’occupe également de l’entretien de son véhicule et d’opérations administratives diverses liées au transport (factures, bordereaux de livraison, douane, etc.). Il existe deux types de conducteur routier : d’une part celui qui accomplit des déplacements limités à une région appelé conducteur poids lourd courte distance, d'autre part celui qui effectue des voyages sur la France entière et à l’étranger nommé conducteur poids lourd grand routier. Il est souvent seul lors de ses trajets et ses horaires sont contraignants : le conducteur routier peut travailler 39h par semaine en courte distance et 43h en longue distance.


Diplômes requis

Pour devenir conducteur routier, il faut avoir soit un permis poids lourd accompagné d’une attestation FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire) pour les nouveaux titulaire de permis poids lourds de plus de 7,5 tonnes, soit une attestation de formation continue (FCO) qui s’adresse à tout conducteur de véhicule de plus de 3,5 tonnes. Il existe également le CAP conducteur routier marchandises et le CAP livreur de marchandises qui peuvent être préparés en 2 ans après la classe de 3ème. Sinon, on peut tenter le nouveau bac pro Transport pour faciliter son cursus.


Domaines ou qualités à travailler

Les langues étrangères sont un plus, car un conducteur routier est souvent amené à beaucoup voyager. Sinon, outre une parfaite connaissance du code de la route, la principale qualité attendue d’un conducteur routier est sa résistance physique : il faut toujours être concentré sur la route et les trajets se font de jour comme de nuit avec des horaires inconstants. Une grande vigilance est donc de mise, surtout en cas de mauvais temps. Ce métier exige aussi une grande disponibilité avec des livraisons pouvant faire traverser tout le pays. Il n’est pas rare alors que le conducteur routier passe plusieurs jours loin de chez lui.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement L'ÉTUDIANT