Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Caviste

En quoi cela consiste ?

Un caviste peut travailler directement chez un exploitant, mais aussi dans une coopérative, chez un négociant, ou dans un restaurant. Selon les cas, ses responsabilités varient alors beaucoup.

Dans une exploitation ou dans une coopérative viticole, le caviste est la personne responsable de la réception du raisin une fois les vendanges commencées, de sa transformation en vin et de son embouteillage. Il s'occupe alors de toutes les tâches nécessaires pour cela comme le nettoyage et la préparation des cuves, et suit de près toutes les opérations de cuvage et de pressurage. Il réalise ensuite l'embouteillage et l'étiquetage du vin puis aide à sa commercialisation tout en en gérant le stock.

Chez un négociant, il est en charge de la vente des vins. Il accueille donc les clients, mets en valeur les produits et gère le stock, notamment les conditions de stockage du vin. Il peut aussi s'occuper du réapprovisionnement, de la prospection de nouveaux vins et de la comptabilité.

Dans un restaurant enfin, il est responsable de la cave à vins de l'établissement et en connaît toutes les bouteilles. Il doit alors s'assurer que la cave soit toujours approvisionnée et que les vins y soient bien conservés. Parfois, le caviste d'un restaurant en est aussi le sommelier.


Diplômes requis

Après le collège, on peut s'orienter vers un CAP Agricole "vigne et vin" qui donne notamment accès au métier d'ouvrier caviste. Toutefois, si l'on veut avoir toutes ses chances, il vaut mieux continuer vers un Bac pro en "conduite et gestion de l'exploitation vitivinicole" et, de là, poursuivre vers un BTS Agricole "viticulture œnologie".

Ceux qui désirent maximiser leurs chances, enfin, peuvent préparer le Diplôme National d'Œnologie (DNO), qui est un diplôme de niveau bac+5, ou même décrocher un diplôme d'ingénieur agronome.

Petite note pour ceux qui désirent devenir caviste en magasin : moyennant une solide connaissance des vins, il est tout à fait possible d’exercer ce métier dès un Bac pro "commerce option vendeur-conseil" ou un BEP "Vente Action Marchande".


Domaines ou qualités à travailler

Si un CAP suffit à accéder au poste de caviste, ce métier est essentiellement un métier de cœur où la principale motivation est l'amour de la vigne et du vin. Il faut aussi obligatoirement avoir un nez et un palais fin pour goûter, analyser et faire découvrir les vins.

Dans une exploitation, avoir une bonne condition physique est essentiel, car c'est un métier physique : on peut travailler de jour comme de nuit, le plus souvent dans la pénombre, et on est souvent amené à manipuler des charges lourdes (fûts, cageots, etc.).

Enfin, ce travail demande de la patience, de la rigueur et une attention constante tant la création d'un cru est assujettie à de nombreux critères qu'il faut maîtriser.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE