Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Bibliothécaire

En quoi cela consiste ?

Le ou la bibliothécaire reçoit les visiteurs de la bibliothèque, les guide dans leurs recherches et les conseille dans leurs choix de livres. Le bibliothécaire se charge également de la conservation des livres et des documents. Il les classe dans un répertoire suivant des méthodes précises. Il peut aussi organiser des rencontres avec des auteurs ou des lectures publiques. Cet amoureux des livres sait transmettre le goût de la lecture aux usagers qui viennent dans la bibliothèque, notamment les plus jeunes. Souvent, il s’occupe aussi des magazines, disques, DVD, cédéroms et autres publications.


Diplômes requis

Les bibliothécaires sont, en majorité, des employés de la Fonction Publique. Il est possible de postuler comme bibliothécaire adjoint avec un simple Bac. En revanche, les postes de bibliothécaire sont ouvert aux diplômés Bac + 3 minimum. Un DUT information communication, option "métiers du livre", en 2 ans, est conseillé surtout s'il est complété par 1 an de licence professionnelle. Le DEUST Métiers des bibliothèques et de la documentation permet également de se préparer au concours.


Domaines ou qualités à travailler

Les matières littéraires, l'informatique. Un bon bibliothécaire est quelqu’un de cultivé, qui a le goût de la recherche et qui sait communiquer avec celui ou celle qui réclame ses services. C'est une personne plutôt calme, curieuse et très organisée, ayant un bon sens de l'analyse.

Rencontre avec...

Caroline Daviron, bibliothécaire à Perpignan

Comment vous est venue l'envie de faire ce métier ?
Depuis toute petite, je lis beaucoup. J’aime m’évader par la lecture, c’est aussi puissant que le cinéma ! Une médiathèque propose toutes sortes de documents, du livre au film, en passant par des ressources numériques. Bibliothécaire, c’est aussi un métier de médiation, d’accueil du public et cela me plaît. C’est très prenant et très diversifié. Et nous lisons le soir à la maison !

Quel a été votre parcours pour y arriver ?
Aimant la littérature, j’ai passé un doctorat de Lettres Modernes. Puis j’ai passé les concours des bibliothèques. Il y a plusieurs grades. Vous pouvez entrer en bibliothèque sans le bac, avec le bac ou avec une licence 3 : ces niveaux correspondent aux différents types de concours proposés et aux responsabilités multiples qui sont confiées après l’obtention du concours.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre profession ?
La diversité du métier ! Nous commandons des livres numériques que nous prêterons sur des liseuses, mais aussi des livres jeunesse ou pour les adultes dans tous les domaines, sans oublier la musique, le cinéma et parfois les jeux. Dans la journée, nous n’avons pas une minute à perdre pour préparer nos commandes, chercher à faire venir un auteur ou un artiste, mener un accueil de classes, former au multimédia et bien sûr accueillir tous nos publics. Car nous animons plusieurs accueils qu’ils soient pour le public adulte, jeunesse ou pour un public empêché [NDLR : personnes qui ne peuvent accéder directement à la médiathèque, comme les personnes hospitalisées ou incarcérées]. Nous montons des expositions, accueillons des auteurs, des spectacles. Nous proposons des formations multimédia, communiquons sur les réseaux sociaux, organisons des "battle" en ligne pour plusieurs joueurs. Il y a beaucoup de travail, souvent invisible aux yeux des usagers, avant de les accueillir. On ne s’ennuie pas une seconde.

Quels sont en revanche ses inconvénients ?
Il y a tant à faire que vous êtes souvent interrompus dans une tâche pour en faire une autre plus urgente dans la minute. Il est très rare de pouvoir travailler en continu sur un domaine. Par ailleurs, nous accueillons tous les publics et nous voyons se développer de plus en plus de précarité. La médiathèque devient un refuge. Ce n’est pas un inconvénient, bien au contraire, mais c’est difficile de constater que la société laisse beaucoup de gens sur le côté. Cependant nous sommes là pour les accueillir.

Y a-t-il encore des débouchés dans ce secteur d'activité ?
Les médiathèques s’équipent d’automates de prêt (des machines pour que le public enregistre et rende ses livres en étant autonome). Les finances publiques baissent et le tout fait que les emplois diminuent. Les concours, qui étaient déjà difficiles, deviennent encore plus ardus. Cependant, en travaillant bien, il est tout à fait possible de les obtenir. Enfin, notre métier évolue beaucoup et à présent il faut être un peu "geek" pour l'effectuer pleinement.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement ENTREPRENDRE