Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Audioprothésiste

En quoi cela consiste ?

L’audioprothésiste a pour principale mission de concevoir et d’adapter des prothèses pour corriger des problèmes d’audition.

Travaillant à partir de la prescription médicale d’un oto-rhino-laryngologiste (ORL), il évalue la sensibilité de l’oreille de son patient et son degré de surdité en procédant à des audiogrammes et d’autres examens cliniques. Les résultats de ses examens sont indispensables pour l’audioprothésiste qui va par la suite fabriquer une prothèse appropriée aux déficiences auditives qu'il aura identifiées.

Pour commencer, il prend l’empreinte de l’oreille du malentendant pour réaliser une prothèse sur mesure. Puis, en concertation avec son patient, il choisit une prothèse adaptée à son trouble auditif avec le meilleur compromis pour son budget. Il se charge ensuite de l’installation de l’appareil et de tous les réglages nécessaires.

L’audioprothésiste assure également le suivi de son patient et l'aide à se familiariser avec sa prothèse. Il doit ainsi garantir la performance de l’appareil en le contrôlant, en le réglant et en l’ajustant quand c'est nécessaire. Enfin, il surveille régulièrement l’évolution de l’audition de son patient.

L’audioprothésiste peut exercer en tant qu’indépendant dans son propre cabinet. Il peut également travailler en tant que salarié dans des centres spécialisés en appareillage et rééducation de l’ouïe ou encore dans des hôpitaux.


Diplômes requis

Un diplôme d’état d’audioprothésiste est obligatoire pour exercer ce métier. Il s’obtient après un bac scientifique, suivi d'une formation universitaire de 3 ans auprès d'une école spécialisée ou d’une unité de formation et de recherche (UFR) de médecine et de pharmacie.

L'accès à ces formations est soumis à un concours composé d’épreuves écrites en physique, en mathématiques et en biologie, ainsi que d’une épreuve orale. En complément, si vous désirez travailler en tant qu’audioprothésiste dans un hôpital, vous devez réussir le concours national ou local permettant d’accéder à la fonction publique.


Domaines ou qualités à travailler

L’audioprothésiste doit bien évidemment posséder de solides connaissances sur la microélectronique et la miniaturisation. La majorité des malentendants étant surtout des personnes âgées, il sait faire preuve d'une grande patience et rester à l'écoute de ses clients.

Pour finir, l’audioprothésiste doit aussi faire preuve de beaucoup de diplomatie et de pédagogie pour rassurer efficacement son client et lui expliquer clairement les techniques utilisées dans sa prothèse. Dans ce cas-ci, avoir un bon contact humain s'avère très utile.

Découvrez d'autres métiers :

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement L'ETUDIANT
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement COURRIER CADRES