Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Fiche métier : Antiquaire

En quoi cela consiste ?

L’antiquaire est un spécialiste de l’histoire de l’art, dont le métier est de chercher et d’acquérir des objets anciens dans le but de les revendre. Meubles d’époque, bibelots, objets d’art, tels sont, entre autres, les types d’objets qui l’intéresse.

Pour faire des trouvailles, il n’hésite pas à prospecter dans les expositions, les salles de vente, mais aussi à chiner dans les brocantes, les marchés aux puces ou même chez des particuliers.

Quand il trouve une antiquité, il l’expertise lui-même ou il la fait expertiser, puis il négocie pour l’acquérir. Il la met ensuite en vente après en avoir déterminé le prix et, si besoin, après l’avoir rénové ou fait rénover par un spécialiste. L’antiquaire peut également chercher un objet précis pour le compte d’un client.

Un antiquaire peut se spécialiser dans une époque particulière, ou bien dans un type ou un style d’objets précis. Il travaille généralement en indépendant, pour son compte, dans sa boutique.


Diplômes requis

Pour exercer le métier d’antiquaire, il faut faire des études supérieures d’art ou en histoire de l’art. Après le Bac, on peut ainsi s’orienter vers une école spécialisée (Ecole de Condé, Iesa, etc.) ou viser un diplôme de niveau bac+3 dans le domaine comme une Licence "histoire de l’art et archéologie" ou un diplôme "Conseil-expert en objets d’art".

Si un niveau bac+3 est suffisant pour commencer, il est aussi possible de renforcer ses compétences en continuant vers un master (bac+5) : diplôme "Expert en commercialisation et diffusion d’œuvres d’art", Master "Marché international de l’art", ou encore Mastère professionnel "Marché de l’art".


Domaines ou qualités à travailler

Son travail étant d’identifier clairement les différents styles, courants et époques des meubles et objets qu’il trouve, l’antiquaire doit posséder de solides connaissances en art, en histoire de l’art et même en mobilier. C’est aussi quelqu’un de curieux, voire de passionné par son domaine, et qui se tient informé du marché et des nouvelles modes.

Un bon antiquaire a la fibre commerciale, ce qui lui permet non seulement d’estimer ses prix de vente, mais aussi de négocier ses trouvailles. Le métier d’antiquaire demande également d’être habile de ses mains afin d’effectuer de petits travaux de restauration. Idéalement, il faut aussi savoir être patient, avoir le sens de l’observation et être débrouillard.

Enfin, l’antiquaire travaillant le plus souvent à son compte, il lui faut de solides connaissances en gestion.

Découvrez d'autres métiers :

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines études et emplois

Abonnement ENTREPRENDRE
Abonnement CAHIERS DE LA PUERICULTRICE
Abonnement COURRIER CADRES
Abonnement L'ÉTUDIANT
Abonnement METIERS DE LA PETITE ENFANCE