Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Vélib et cie : peut-on vraiment bouger léger en ville ?

Et si vous cassiez la routine métro-boulot-dodo ? Dans le sillage du Velib et de Blablacar, les initiatives se multiplient pour transformer la mobilité urbaine.

Si les déboires de Vélib vous en faisaient douter, rassurez-vous : vous pouvez encore échapper aux embouteillages et aux métros bondés. Du vélo au monocycle électrique, de la trottinette en libre-service aux navettes fluviales, les citadins explorent de nouvelles façons de bouger plus saines, plus rapides et plus zen.

Velib et Autolib prennent un mauvais tournant

Respectivement 11 et 7 années après leur lancement, les services parisiens Velib et Autolib traversent une grave crise de modèle. Victime de la concurrence des start-ups d’autopartage et de batailles d’élus, Autolib est appelé à disparaître. En parallèle, un changement d’exploitant et un passage raté au moteur électrique mettent Velib en danger. Heureusement, ça n’empêche pas de nouveaux moyens de transport urbain de voir le jour !

Un petit pas pour vous, un grand pas pour votre santé

D’après l’ADEME, ¼ des trajets urbains fait moins d’1km, et la moitié fait moins de 3 km. Autant y aller à pied ! On ne présente plus les bienfaits de la marche : les médecins recommandent 10 000 pas par jour.

Idéal pour… Explorer son quartier après une journée passée au bureau.

Le vélo, champion du déplacement urbain

Pour accélérer l’allure, optez pour le vélo. Avec une moyenne de 15 km/h, il bat largement la voiture. Pédalez sans crainte : les effets de la pollution ne se feront sentir qu’au-delà de 8 heures de trajet par jour.
De très nombreuses villes se sont mises au VLS (ou Vélo Libre-Service) et aménagent des pistes cyclables. A Bordeaux, 8% des déplacements se font désormais à vélo - et 15% à Strasbourg.
Même les réseaux privés s’y mettent ! Les vélos Mobike, Ofo, ou Obike envahissent les rues. Des applications localisent les vélos à proximité et vous laissent les emprunter sur abonnement.

Idéal pour… Bouger au quotidien en raccourcissant ses trajets.

A bicyclette ou autre : les nouveaux deux-roues

La mobilité urbaine, c’est hype ! Avec un peu d’entraînement, vous impressionnerez toute la rue avec de nouveaux gadgets :
> Les gyropodes, ces skates électriques qui s’utilisent de face, atteignent 10 km/h pour 20 km d’autonomie.
> Les monocycles électriques montent à 35 km/h, pour 70 km d’autonomie.

Pour les plus classiques, la société Lime proposera bientôt des trottinettes en libre-service dans Paris.

Idéal pour… Emmener les plus jeunes en expédition. Ils tiendront le rythme des grands, tout en s’amusant.

Bouger à l’unisson : du covoiturage à l’autopartage

L’économie du partage vient même au secours des automobilistes. Blablacar, n°1 du covoiturage, annonce désormais 10 millions de membres.

Si vous préférez rester autonome, d’autres réseaux - comme Drivy ou Zipcar - vous proposent de louer la voiture d’un particulier. Sans compter les réseaux publics, comme Autocool à Bordeaux, Lilas à Lille, ou Mobilib à Toulouse. Tout ce qu’il vous faut, c’est votre permis de conduire et un profil recommandable.

Idéal pour… S’offrir une escapade entre amis ou en famille.

En vacances dans votre ville

A Paris, les navettes Batobus vous font traverser la ville par la Seine. Le Navibus nantais remonte la Loire et l’Erdre. Et un Passeur électrique vogue entre les ports de La Rochelle. Vous ne serez pas trop dépaysé : ça fonctionne comme un bus classique.

Vous pouvez aussi opter pour le vélo-taxi. Ces tricycles électriques aux airs de tuk-tuk orientaux ne polluent pas et prolifèrent à Paris, Lille, Lyon, Toulouse… Avec leur vitesse de pointe à 25 km/h, ils sont autorisés à circuler sur les pistes cyclables et rues piétonnes. L’escapade reste abordable : 1€ par personne et par km parcouru.

Idéal pour… Jouer les touristes dans votre propre ville.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines de société

Abonnement MON QUOTIDIEN
Abonnement PELERIN
Abonnement LE NOUVEL OBSERVATEUR
Abonnement PARIS MATCH
Abonnement L'EXPRESS
Abonnement LE POINT