Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un immense géoglyphe a été découvert au Pérou

Un géoglyphe de 37 mètres de long représentant un chat allongé a été découvert par des archéologues dans le sud du Pérou. Il rejoindra les autres géoglyphes de Nazca, classés au Patrimoine mondial de l'Humanité.

Un géoglyphe est un dessin tracé dans le sol, souvent réalisé dans l'Antiquité par les civilisations du passé et représentant majoritairement un animal. Parmi les plus célèbres, on trouve les lignes de Nazca, une série de dessins géants inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1994, auquel viendra s'ajouter l'immense chat qui vient d'être découvert par les archéologues en mission sur ce site du sud du Pérou.

C'est durant des travaux d'aménagements des accès à l'une des collines de Nazca, qui permet justement de contempler d'autres géoglyphes fameux (singes, lamas, oiseaux ou insectes), que les experts sont tombés sur ce félin dont la silhouette allongée s'étend sur une longueur de 37 mètres. Le dessin, menacé de disparaître par l'érosion, était quasiment invisible et les archéologues ont alors entrepris un travail de précision pour révéler ses contours, avec des lignes d'une épaisseur comprise entre 30 et 40 cm.

Le Chat de Nazca, comme il a été nommé, aurait été réalisé entre 200 et 100 ans avant notre ère; par une culture pré-inca désignée comme Nazca et il est antérieur aux animaux les plus connus gravés dans le sol de ce désert péruvien. Il est donc enfoui depuis plus de 2000 ans et ni les précédentes expéditions, ni les drones, désormais fréquemment utilisés pour découvrir de nouveaux géoglyphes, n'avaient pu révéler sa présence.

Le responsable péruvien de l'équipe en charge de ce travail, Johny Isla, sait qu'il y a encore de nombreux géoglyphes à découvrir dans le désert de Nazca, mais il s'étonne pourtant de "trouver encore de nouveaux dessins", surtout aussi impressionnants que ce chat géant.

Le félin pourra désormais s'offrir aux yeux des nombreux touristes qui visitent la zone (dès la réouverture du Pérou aux étrangers), pour admirer les autres animaux les plus connus célébrés par ces géoglyphes, à savoir un singe de 93 mètres de long sur 55 mètres de large, un colibri de 50 mètres de long ou encore une (monstrueuse) araignée de 47 mètres de long. À leurs côtés, le chat de Nazca paraîtrait presque tout petit !

Publié le 04 novembre 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !