Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Piko-Taro enflamme le web avec sa chanson débile

Ce japonais est devenu une star mondiale grâce à une étrange chanson qui va laisser perplexe les plus mélomanes d'entre nous.

Internet peut parfois nous gratifier de créations surprenantes dont on ne sait pas toujours si elles sont géniales ou sans intérêt.

C’est le cas de la chanson devenue virale du désormais fameux Piko-Taro. Ce personnage inventé de toute pièce par le DJ japonais Kosaka Daimao, alias Kazuhiko Kosaka, est l’interprète de la chanson PPAP ou Pen-Pineapple-Apple-Pen, en français : Stylo-ananas-pomme-stylo. Cette chanson d’une minute, dont les paroles (en anglais) simplissimes et quelque peu absurdes sont accompagnées d’une musique entraînante et facile à retenir, est devenue un phénomène sur Internet en quelques mois.

Piko-Taro, habillé de son costume au bel imprimé serpent et de son écharpe léopard, chante sa chanson en mimant le fait de planter un stylo dans une pomme, puis dans un ananas, avant d’assembler le tout. Le mélange de ce personnage ridicule, de la chorégraphie loufoque, de la musique entraînante et des paroles simplistes n’est pas sans rappeler le tube du coréen Psy : Gangnam Style.

Le phénomène commence au Japon, où la vidéo est mise en ligne le 25 août 2016 sur la page YouTube de l’artiste, puis diffusée sur les réseaux sociaux peu de temps après. Si la chanson a été plutôt bien accueillie par les médias au Japon, cela n’a rien de comparable avec le succès international qui a suivi. Même Justin Bieber a déclaré sur Twitter que cette chanson était "sa préférée sur Internet". Aujourd’hui, la vidéo originale a dépassé les 100 millions de vues sur YouTube et 70 millions sur Facebook.

Mais là où le phénomène a vraiment de quoi surprendre, c’est dans le nombre impressionnant de reprises qu’on peut trouver sur la toile. Pas moins de 40.000 copies et autres covers peuvent être trouvées sur Internet en provenance de tous les continents. Alors, on est bien obligés d’être d’accord avec Piko-Taro lorsqu’il répond aux journalistes venus lui demander d’expliquer le succès de son tube : "Internet est incroyable !".

Pour ceux qui auraient raté cet improbable tube, en voici la vidéo :

Publié le 23 janvier 2017

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines de société

Abonnement MON QUOTIDIEN
Abonnement LES INROCKUPTIBLES
Abonnement PELERIN
Abonnement LE POINT
Abonnement PARIS MATCH
Abonnement LE NOUVEL OBSERVATEUR