Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Ce site va s'autodétruire si personne ne publie de message

Voici un site web où vous pouvez lire des messages venus des 4 coins du monde, parfois drôles, parfois émouvants, et qui viennent nourrir cette plateforme qui s'autodétruira si personne n'écrit rien dans une période de 24 heures.

La créatrice du site thiswebsitewillselfdestruct.com est une auteure de web comics, habituée aux créations loufoques et innovantes si on en croit son profil Twitter. Elle a lancé, le 18 avril 2020, une plateforme au concept original, puisqu'elle s'autodétruira si aucun message n'y est posté dans un laps de temps de 24 heures. Un compte à rebours s'affiche sur la page principale du site, estimant ainsi la durée de vie restante de la page.

Pour le maintenir en vie, il suffit d'écrire un message, adressé directement au site (en commençant par Dear Website…), ou à l'attention des lecteurs qui auront la curiosité de lire les écrits déposés ici comme le permet la plateforme. S'adressant à la première personne, le site explique ne recueillir aucune donnée personnelle, incitant ainsi l'écrivain en herbe à s'exprimer sans retenue, ce qui explique peut-être la nature des posts qu'on peut y trouver.

En pressant le bouton Read a message, on tombe sur un post au hasard, souvent en anglais mais pas uniquement, qui provient d'un internaute anonyme des États-Unis, du Vietnam, d'Espagne, de Chine ou d'un lieu inconnu quand le posteur ne le mentionne pas. Et si certains messages sont assez funs – comme ceux qui conseillent le visionnage d'un film, ou ceux d'utilisateurs qui détaillent leur repas du jour – la grande majorité est assez mélancolique.

Les contributeurs semblent touchés par l'isolement imposé par la période Covid-19, d'autres partagent leurs désillusions amoureuses, quand certains n'hésitent pas à exprimer leur rejet de la société ou leur dépression. Ce site semble jouer le rôle de confident, les utilisateurs profitant certainement du fait que personne ne peut les juger, répondre ou émettre une réaction via une émoticône.

Face à ces messages parfois forts, la créatrice de ce site destiné à s'autodétruire a créé une section Feeling Down ? (vous ne vous sentez pas bien ?), qui regroupe les contacts de plusieurs organismes destinés à soutenir et à accompagner les personnes qui en auraient besoin. Une belle initiative, qui devrait vous inciter à ne pas laisser ce site mourir !

Publié le 18 mai 2020

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !