Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le sitatunga

Espèce non menacée

Description physique

Le sitatunga est un bovidé qui ressemble à un bongo avec un aspect voûté et bossu. Il a un visage, un cou et des jambes minces. Sa queue mesure de 30 à 35 cm de long. Son pelage hirsute, avec des poils très longs et réguliers, est brun foncé chez les mâles et rougeâtre chez les femelles. Mâles et femelles ont 6 rayures blanches, des taches blanches sur le corps, ainsi qu'un croissant blanc sur la gorge et la poitrine.

Le sitatunga a la particularité de posséder des sabots longs (près de 10 cm) et fins adaptés à un environnement marécageux. Le mâle, seul à posséder une fine crinière et des cornes en spirale pouvant mesurer 90 cm, est plus grand que la femelle. Ainsi, il mesure entre 150 et 160 cm de long pour un poids variant de 70 à 110 kg, tandis que la femelle mesure entre 80 et 90 cm pour un poids allant de 45 à 65 kg.

Son lieu de vie

Le sitatunga vit dans les forêts tropicales avec végétation haute et dense, dans les marais des savanes, et dans les zones marécageuses et humides d'Afrique Centrale, d'Afrique de l'Est et de l'Ouest (Angola, Cameroun, Gabon, Gambie, Kenya, Soudan, Zimbabwe…).

Son alimentation

Le sitatunga est un herbivore. Il se nourrit, généralement à l'aube et au crépuscule, de plantes aquatiques, herbes, écorces d'arbres, jeunes pousses, rameaux et fruits.

Sa reproduction

Il se reproduit toute l'année, surtout pendant la saison sèche. Comme la plupart des bovidés, le sitatunga est polygame. Après une gestation de 7 à 8 mois, la femelle donne naissance généralement à un seul petit (par période d'une année), qui restera caché sur une sorte de plateforme de roseaux, au milieu de hautes herbes, pendant un mois, sa mère revenant régulièrement vers lui pour l'allaiter. L'allaitement durera entre 4 et 6 mois. Le sitatunga mâle atteindra sa maturité sexuelle à 2 ans environ et la femelle à 1 an.

Son espérance de vie

Un sitatunga peut vivre jusqu'à l'âge de 20 ans.

Le cri du sitatunga

Le sitatunga mâle émet des aboiements particulièrement forts. Il aboie souvent la nuit, parfois pour signaler un danger.

Signes particuliers

Le sitatunga (ou guib d'eau) est sédentaire, timide et craintif. Il peut cependant vivre près des habitations humaines quand il trouve un environnement approprié. Les mâles non matures vivent ensemble. Une fois devenus adultes, ils vivent seuls. Les femelles vivent en groupes avec leurs petits.

C'est un animal rapide et agile sur terrain humide, ses sabots larges lui évitant de s'enfoncer dans les sols mous. Sur terre ferme, le sitatunga se déplace lentement et avec maladresse. Dans son environnement marécageux, c'est un excellent nageur. Il peut passer plusieurs heures dans l'eau et en cas de danger, il peut s'immerger totalement en faisant apparaître uniquement ses narines et ses yeux.

Statut de préservation

La survie future du sitatunga est menacée non seulement par la chasse pour sa viande, mais aussi par la perte et la fragmentation de son habitat naturel. Cependant, une grande majorité de sitatungas vit actuellement dans et à proximité de parcs nationaux, et leur population est en général stable. En outre, on peut trouver le sitatunga dans de nombreux zoos européens et américains. Ainsi, le sitatunga n'est pas considéré comme une espèce menacée, et son statut de conservation selon l'UICN est LC (préoccupation mineure).

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement LA SALAMANDRE