Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le marsouin

Espèce protégée

Description physique

Le marsouin est aussi appelé le cochon des mers. Pourtant, sa tête ressemble surtout à celle d’un dauphin. Ce petit cétacé mesure de 1,80 mètre à 2 mètres, et pèse entre 30 et 80 kg. Ses dents sont pointues et courbées, son museau est court, massif, adipeux (gras). Il possède une nageoire dorsale (ou aileron) triangulaire, une caudale et des pectorales. Son dos est noir, ses flancs sont gris et son ventre est blanc. Contrairement à la majorité des animaux, la femelle marsouin est plus lourde que le mâle.

Son lieu de vie

Le marsouin est un animal aquatique qui vit principalement dans les eaux côtières de tout l’hémisphère nord. Il préfère les eaux de moins de 17°C, souvent dans les environs des ports. Les marsouins vivent soit en petits groupes soit seuls.

Son alimentation

La dentition du marsouin est composée d’une cinquantaine de dents pointues, lui permettant de manger des crevettes, du poisson et des calamars ; il mange aussi des algues. Il a besoin d’environ 4 kg de nourriture par jour. En nageant, le marsouin « roule » : ce type de mouvement est appelé « marsouinage ». Il fait de courtes plongées, généralement très peu profondes. Sa respiration se fait à l’air libre : on peut l’entendre car elle est assez bruyante.

Sa reproduction

La période de gestation de la femelle est de 11 mois. A la naissance, le bébé mesure entre 70 et 90 cm, et pèse plus ou moins 5 kg. La femelle marsouin met bas tous les 1 ou 2 ans. Elle met alors au monde un seul bébé marsouin.

Son espérance de vie

Le marsouin vit en moyenne 15 ans.

Son cri

Comme les dauphins et autres cétacés, le marsouin se dirige grâce aux ultrasons : on appelle cela l’écholocalisation. Il émet alors des sons appelés « clics » qui relèvent de la basse fréquence : ces clics servent à l’écholocalisation.

Signes particuliers

Le plus important prédateur du marsouin est l’homme, qui l’a très longtemps chassé pour sa viande.
De nos jours, cet animal timide et discret est protégé et observé par la communauté des scientifiques.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE