Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le mara

Quasi menacé

Description physique

Le mara est un gros rongeur qui ressemble à la fois à un lièvre et à un petit cerf. Il a un pelage dense, gris sur le dos et avec une tache blanche sur la croupe, le ventre blanc et le cou orange. Le bas du dos et le postérieur sont plutôt gris-noir. Sa tête est allongée et son museau est arrondi. Sa queue, petite et sans poils, mesure 5 cm. Ses oreilles sont longues, ressemblant à celles d’un lapin. Ses pattes avant, avec 4 doigts, sont plus grandes et plus musclées que celles de derrière avec seulement 3 doigts, munis de griffes acérées. Il mesure 70 cm de long pour un poids variant de 8 à 16 kg. Le mâle est plus grand que la femelle.

Son lieu de vie

On peut rencontrer le mara uniquement dans les savanes sèches et les forêts de Patagonie (Argentine) où il creuse, à l’aide des griffes de ses pattes arrières, de profonds terriers allant jusqu’à 10 mètres de profondeur.

Son alimentation

Le mara est un herbivore qui se nourrit principalement d’herbes, feuilles, broussailles et racines. Il a besoin de peu d’eau. Ainsi, il peut vivre même dans des régions désertiques. Il se nourrit pendant la journée et passe de longues heures au soleil.

Sa reproduction

Le mara est monogame, ce qui est très rare chez un mammifère. Le mâle peut se reproduire à l’âge d’un an et la femelle dès l’âge de 5 mois. Après une gestation de de 80 à 90 jours, généralement entre août et janvier, la femelle donne naissance, à proximité de l’entrée de son terrier, à une portée de 3 ou 4 petits, qui naissent bien développés et avec les yeux ouverts. Ils pourront se déplacer dans le terrier en peu de temps et seront sevrés à l’âge de 2 ou 3 mois. Ils deviendront autonomes à l’âge de 80 jours environ. Le même terrier est utilisé et partagé par plusieurs couples, chaque couple nourrissant ses petits.

Son espérance de vie

En captivité, un mara peut vivre de 10 à 15 ans. Dans son milieu naturel, on estime qu’il a une espérance de vie de 10 ans environ.

Le cri du mara

Le mara émet des sons graves et des sifflements aigus pour communiquer avec les autres membres du groupe.

Signes particuliers

Le mara est très sociable, et il est tout le temps sur le qui-vive. Ses sens (ouïe, odorat, vue) sont très développés. C’est le troisième plus grand rongeur vivant actuellement.

Cet animal vit en groupe de 10 à 40 individus composés d’adultes et des jeunes de l’année. Dans un couple, quand l’un mange, l’autre monte la garde, et quand l’un meurt, l’autre ne tarde pas à mourir.

Le mara est très rapide : il peut courir facilement à une vitesse de 45 km/h et même atteindre une vitesse de pointe de près de 80 km/h en cas de danger. Il se déplace en effectuant des bonds qui peuvent atteindre 2 mètres de haut.

Statut de préservation

La destruction de son habitat et surtout la chasse pour sa peau ont entraîné une grande diminution des populations. Ainsi, son statut de conservation, selon l’UICN, est NT (quasi menacé).

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHIENS