Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le chien de prairie

Espèce non menacée

Description physique

Le chien de prairie est un rongeur dont l’origine remonte à plusieurs dizaines de millions d’années. Il ressemble beaucoup à une marmotte, mesurant 38 cm de long environ, avec un corps massif et trapu, de petites oreilles et une queue courte ne dépassant pas 10 cm.

Son pelage est de couleur crème ou brun-roux. Il est plus clair sur le ventre. Ses pattes antérieures ont 4 doigts, tandis que ses pattes postérieures ont 5 doigts avec les pouces munis de très longues griffes. À l’âge adulte, il peut peser de 1 à 1,5 kg (la femelle étant plus petite que le mâle).

Il existe 5 espèces de chiens de prairie qui se ressemblent beaucoup, parmi lesquelles le chien de prairie à queue blanche et celui à queue noire, le plus répandu.

Son lieu de vie

Comme son nom l’indique, cet animal vit dans les grandes praires des États-Unis (Montana, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique…). On peut le trouver aussi au Canada et au Mexique. Grâce à ses longues griffes, il creuse des terriers de 3 à 5 mètres de profondeur, d’une longueur de plus de 30 mètres et avec plusieurs entrées à la verticale. Avant l’hiver, ces terriers sont garnis de poils de bison et d’herbe. C’est là que le chien de prairie passe l’hiver en groupe. C’est un animal social qui vit en colonie.

Son alimentation

Le chien de prairie se nourrit essentiellement de graines et d’herbe de la prairie, qu’il consomme beaucoup avant l’hiver, mais il ne stocke pas de nourriture pour l’hiver. Occasionnellement, il peut aussi manger des insectes et des fruits.

Sa reproduction

La période de gestation se situe entre mars et mai, mais varie selon les espèces : 33 jours environ pour le chien de prairie à queue blanche et 30 jours environ pour celui à queue noire. La femelle a une portée de 3 à 5 petits qui naissent aveugles, roses et sans poils. Le jeune commence à sortir de son terrier à l’âge d’un mois. Il est mature sexuellement au bout de deux ans.

Son espérance de vie

Généralement, elle ne dépasse guère 5 ans. En captivité, l’espérance de vie du chien de prairie à queue noire peut atteindre 8 ans.

Le cri du chien de prairie

Le cri du chien de prairie ressemble à un aboiement, c’est une sorte de « yip » nasal et court. Il existe plusieurs cris, selon l’espèce, notamment le cri d’alarme et celui de ralliement. Le nom de ce rongeur provient d'ailleurs du fait que les premiers colons aient confondu son cri (aboiement) avec celui du chien.

Signes particuliers

Les chiens de prairie vivent dans des territoires sous haute surveillance. Les membres d’un même clan se reconnaissent avec un baiser : dès que les deux animaux se rencontrent, ils s’embrassent automatiquement pour déceler s’ils sont amis ou ennemis. Le baiser est aussi, au sein d’un même groupe, le début d’un toilettage mutuel. Le chien de prairie possède également des glandes odoriférantes pour se reconnaître mais aussi pour marquer son territoire.

Ce petit rongeur est très apprécié comme animal de compagnie.

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE