Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le carcajou

Espèce non menacée

Description physique

Le carcajou (nom français québécois, appelé aussi glouton en français, à cause de son grand appétit) est un mammifère trapu qui ressemble à un petit ours. Il possède une queue velue et touffue, une tête large et ronde, de petites oreilles arrondies et de petits yeux. Ses pattes, avec cinq orteils, sont robustes et courtes, ses griffes sont longues, courbées et semi-rétractiles. Sa fourrure dense, ne retenant pas l’eau, lui permet de supporter les grands froids.

Un glouton mesure entre 70 et 115 cm. Le mâle adulte peut peser de 12 à 18 kg en moyenne, mais il peut atteindre 30 kg. La femelle est plus petite (entre 8 et 12 kg en moyenne). Le carcajou qui vit au nord est généralement plus grand que celui qui vit plus au sud.

Son lieu de vie

Le carcajou vit, à l’écart de l’homme, dans les grandes forêts de conifères, surtout dans l’ouest du Canada et en Alaska. On peut le trouver aussi en Scandinavie ainsi que dans l’extrême nord de l’Asie (Sibérie, Russie) et en Europe de l’Est.

Son alimentation

Le carcajou est à la fois omnivore et carnivore. Il a une alimentation très variée : il se nourrit généralement de carcasses d’animaux morts (chair et os congelés), pris au piège ou tués par des loups ou des ours, mais il peut manger aussi divers rongeurs, des lièvres, des larves d’insectes et des baies. Il chasse parfois le porc-épic, le renard roux, le castor du Canada, le renne de Suède et de Finlande… Le carcajou chasse de jour comme de nuit et pendant tout l’hiver. Il lui arrive de stocker des aliments dans la neige pour les consommer en cas de besoin.

Sa reproduction

En général, le carcajou vit en solitaire. Ainsi, le mâle et la femelle ne se rencontrent que pendant quelques jours pour l’accouplement qui se déroule entre mai et août. Le carcajou atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de 2 à 3 ans. Le mâle est polygame. La période de gestation dure entre 30 et 50 jours. Une fois par an, la femelle donne naissance à une portée de 2 à 4 petits couverts d’un pelage frisé et pesant chacun 90 g. Ils deviennent indépendants à l’âge de 5 à 7 mois.

Son espérance de vie

À l’état sauvage, le carcajou peut vivre 10 ans environ, et en captivité jusqu’à l’âge de 15 ans.

Le cri du carcajou

Ce mammifère peut émettre des sons très variés, passant des reniflements et grognements à des cris et hurlements.

Signes particuliers

Le glouton est très méfiant, il a un odorat très développé qui lui permet de détecter la présence de l’homme et sa nourriture à une grande distance. C’est un excellent grimpeur. Au Canada, le carcajou a une mauvaise réputation : il est considéré comme "l’animal le plus féroce du Grand Nord". Cependant, on n’a jamais rapporté une attaque de carcajou sur l’homme. Pour chasser, il peut parcourir 40 km par jour. Il asperge les sentiers empruntés d’urine et de sécrétions musquées. Sa fourrure est très recherchée par l’homme.

À cause de la destruction de son habitat naturel (activités forestières, agriculture, développement urbain…), la population de carcajous est en baisse partout dans le monde, notamment dans l’est du Canada.

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS