Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le capybara

Espèce non menacée

Description physique

Le capybara est actuellement le plus grand rongeur. Il ressemble beaucoup à un très gros hamster de la taille d’un cochon. Il a une grande tête rectangulaire avec un large museau, de gros yeux bruns, des pattes courtes, deux paires d’incisives effrayantes qui grandissent sans cesse à mesure qu’elles s’usent et des narines implantées très haut au-dessus de sa bouche.

Son pelage est brun foncé ou jaunâtre, avec des poils raides. Ses pattes sont légèrement palmées, celles de devant possédant 4 doigts et celles de derrière 3 doigts. Il n’a pas de queue. Il peut mesurer plus d’un mètre de long pour un poids de 65 kg et 60 cm de haut. Le mâle se distingue de la femelle par une grande protubérance sur le museau avec une glande contenant un liquide dégageant une odeur, qui lui sert à marquer son territoire.

Son lieu de vie

Le capybara est un animal semi-aquatique. Il passe beaucoup de temps dans l’eau pour se nourrir et échapper à ses prédateurs. Il vit en groupe de 15 à 20 individus sur les rives des rivières, des étangs, des marécages et des lacs. On le rencontre en Amérique du Sud (Colombie, Venezuela et Argentine).

Son alimentation

Il a un régime uniquement herbivore. Il se nourrit de plantes aquatiques, écorces d’arbres, racines, roseaux et parfois de fruits. Il apprécie particulièrement le maïs et la canne à sucre.

Sa reproduction

Le capybara se reproduit tout au long de l’année. Sexuellement mature à l’âge de 18 mois, il s’accouple dans l’eau. Après une période de gestation de 150 jours, la femelle met bas, en moyenne, 3 ou 4 petits avec des poils. Elle peut avoir deux portées par an. Quelques heures après leur naissance, les petits, qui pèsent plus de 1 kg, peuvent se nourrir tout seuls et suivre leurs parents. Ils restent avec leur mère pendant 6 mois avant d’être chassés par le mâle dominant.

Son espérance de vie

L’espérance de vie du capybara est de 10 ans dans la nature et de 12 ans en captivité.

Le cri du capybara

Le capybara émet des sifflements et des grognements. Il aboie à l’approche d’un prédateur. Ses aboiements ressemblent à ceux d’un chien.

Signes particuliers

Le capybara a la particularité de régurgiter ses aliments alors que ce n’est pas un ruminant. Il peut aussi manger ses propres excréments, ce qui l’aide à mieux digérer la cellulose des plantes qu’il consomme. Grâce à ses pattes partiellement palmées, c’est un excellent nageur, et il peut rester jusqu’à 5 minutes sous l’eau.

Il est très recherché pour sa viande, sa graisse et sa peau. Comme il inflige beaucoup de dégâts aux cultures (maïs, canne à sucre…), les agriculteurs le considèrent comme nuisible.

Statut de préservation

Ce n’est pas une espèce menacée car, grâce à un taux de reproduction élevé et à sa croissance rapide, les populations de capybaras sont relativement stables. Il y a lieu de signaler que le capybara doit en grande partie sa survie à une grande cohésion sociale. Ainsi, au sein d’un groupe, les petits bénéficient de la protection de tous les adultes, et une femelle allaitante se laisse téter aussi bien par ses petits que par les autres petits du groupe.

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE
Abonnement SPECIAL CHIENS