Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La pieuvre

Espèce non menacée

Description physique

La pieuvre (ou poulpe) est un mollusque marin céphalopode (mot qui signifie « tête et pieds »). Il existe de nombreuses espèces de pieuvres.

La pieuvre commune possède 8 bras, appelés tentacules, ornés de 2 rangées de ventouses qui lui servent à goûter et à sentir. Ses tentacules sont liées à sa tête qui porte 2 yeux et se prolonge par un corps musculaire appelé « le manteau ». Elle res­pire par des branchies comme les pois­sons. Sa bouche qui se trouve entre les tentacules possède une paire de mandibules cornées en forme de bec de perroquet. La pieuvre se sert de ce bec très coupant pour manger ses proies et pour se défendre.
La pieuvre n'a pas de squelette et a le sang bleu. Elle ne discerne pas les couleurs mais voit distinctement de près et de loin. Le cas échéant, si un de ses bras est sectionné, il peut repousser.

La pieuvre pèse entre 2 et 3 kg. La femelle mesure 1,20 m et le mâle 1,30 m.

Pour échapper à ses prédateurs, la pieuvre dispose de plusieurs stratagèmes. Elle projette un jet d'encre puisé dans une poche spéciale qui forme un nuage, prend la forme de son corps et peut persister 10 minutes. Elle se déplace ensuite rapidement par propulsion, comme un avion à réaction, en refoulant l'eau de mer par un siphon. Pour se dissimuler, elle peut également changer de couleur et se couvrir de tâches.

Son lieu de vie

La pieuvre existe dans toutes les mers tropicales et tempérées. Elle vit dans le fond de la mer, dans un abri individuel, le plus loin possible des autres animaux. Elle se cache dans les rochers ou dans les fonds sableux jusqu'à 100 mètres de profondeur. Très casanière, la pieuvre ne sort de son abri que pour en changer ou pour chercher de la nourriture.

Son alimentation

La pieuvre a un très gros appétit et double son poids presque tous les 3 mois. Carnivore, elle se nourrit de crabes, de langoustes, d'écrevisses, d'escargots de mer et de mollusques bivalves.

La pieuvre chasse au crépuscule. Dès qu'elle aperçoit sa proie, elle s'approche tout doucement en changeant de couleur et, grâce à son système de propulsion, elle se jette sur elle. Elle immobilise sa proie dans ses bras et la paralyse à l'aide d'un poison secrété par ses glandes salivaires. Avec son bec, la pieuvre va déchiqueter sa victime avant de l'avaler.

Sa reproduction

Après l’accouplement qui peut durer plusieurs heures, la femelle pond entre 100 000 et 500 000 œufs d'environ 3 millimètres chacun, rassemblés dans des grappes qu'elle fixe au plafond de son abri. Pendant 6 semaines, elle va en prendre grand soin. Elle les protège, les aère, les nettoie mais sans s’occuper d’elle-même ni même se nourrir. Elle meurt ensuite, à bout de force, précédant de quelques semaines le mâle.

Les petites pieuvres commencent par vivre entre 5 à 12 semaines en pleine eau, se nourrissant de larves de crevettes, puis se posent au fond de la mer et adoptent le mode de vie des adultes.

Son espérance de vie

La pieuvre femelle vit entre 1 et 2 ans et le mâle un peu plus longtemps.

Signes particuliers

La pieuvre fait preuve d'une intelligence étonnante. Elle serait capable de déduction, de mémorisation et d'apprentissage. Une expérience a montré que des pieuvres ont compris, par l'observation, comment retirer le couvercle d'un bocal pour y prendre la nourriture contenue dedans.

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Magazines sur les animaux

Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement SPECIAL CHIENS
Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement VOS CHIENS MAGAZINE