Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

LA FOUINE

Description physique

La fouine est un petit mammifère carnivore de la famille des Mustélidés. Tout comme la belette, le putois et la loutre, elle fait partie des martres ou martes qui se caractérisent par leurs oreilles arrondies, leurs pattes à cinq doigts et leur queue longue et touffue. Elle fait aussi partie de ces mustélidés qui dégagent une odeur nauséabonde en cas de danger.

La fouine se caractérise par son pelage gris-brun tacheté de blanc au niveau de la gorge jusqu’au haut de ses pattes antérieures. Elle mesure entre 40 et 50 cm. La queue mesure environ 25 cm. Le poids de la fouine oscille entre 1,1 à 2,3 kg. Les mâles sont plus gros que les femelles. Leur poids peut aller jusqu’à 2,5 kg.

Son lieu de vie

La fouine vit essentiellement en Europe et en Asie. On peut la retrouver en Espagne, en Asie centrale, en France, en Mongolie, en Europe du Sud, etc. Elle peut occuper des milieux très variés allant des lisières de bois aux forêts de feuillus, en passant par les zones montagneuses. Elle peut aussi établir son nid près des zones d’habitation, voire en plein centre ville. La fouine citadine gîte dans les granges et les greniers.

Son alimentation

La fouine est un mammifère carnivore. Elle se nourrit de petits rongeurs qu’elle chasse surtout la nuit comme les campagnols, les souris et les écureuils roux. Son régime alimentaire peut aussi se composer de fruits, d’insectes, d’oiseaux et de détritus humains.

A cause de ce comportement opportuniste, la fouine change de régime en fonction des saisons. Elle peut, entre autres, envahir un poulailler pour rechercher des œufs quand la nourriture se fait rare. En hiver, elle peut faire des réserves de nourriture près de son nid.

Sa reproduction

La femelle de la fouine atteint la maturité sexuelle à l’âge de 15 à 27 mois. La saison d’accouplement a lieu entre juin et août. Il n’y a qu’une seule mise bas par an, en mars ou en avril. Malgré cette longue période, la durée de gestation réelle est de 56 jours. Le reste correspond à ce qu’on appelle une période de dormance. On note ainsi chez la fouine une implantation différée. Chaque portée comprend 3 à 4 petits. Ces derniers naissent avec les yeux fermés. Ils restent dépendants de leur mère durant 2 à 4 semaines. Le sevrage dure 8 semaines.

Son espérance de vie

La fouine vit en moyenne entre 8 et 12 ans en liberté. En captivité, elle peut vivre jusqu’à 18 ans.

Le cri de la fouine

La fouine n’a pas de cri qui lui est spécifique. Elle émet des soufflements, des chuintements ou des caquètements aigus.

Signes particuliers

La fouine est considérée comme un animal nuisible, qui peut endommager les câbles électriques et l’isolation de la maison. Avec ses activités nocturnes, elle fait des bruits qui peuvent déranger tous les occupants de la maison. C'est pourtant un animal sympathique qui participe, comme beaucoup d'autres, à l'équilibre de l'écosystème.

7 commentaires

La fouine et les poules... (par Murielle, le 21/09/2017)

Nous avons retrouvé dans notre poulaille nos 3 poules sans têtes. Cela peut-il être "l’œuvre" d'une fouine ? Si non, qui ? Merci d'avance Réponse de la rédaction : Il est bien possible qu’il s’agisse d’une fouine, mais d’autres prédateurs pourraient aussi décapiter vos poules, tels que le rat, la belette, le putois…

Ma fouine (par Roger, le 26/08/2017)

En "intéressant" "ma" fouine avec des œufs, petit à petit, j'ai réussi à la faire rentrer dans la nasse destinée à sa capture. Aujourd'hui... pas de problème, elle est en confiance. Ce qui me retient, c'est le fait d'ignorer si elle a des petits. Sinon... je la "chope"... Et je l'emmène plus loin voir si j'y suis ! Pas question de destruction. Si elle existe, c'est qu'elle a son utilité ! À nous d'être prudents... Époque de naissance des "bébés" ? Réponse de la rédaction : Comme dit dans notre article, la fouine donne naissance à des petits une fois par an, en mars ou en avril. Ces derniers ne seront sevrés et indépendants qu’à l’automne.

Des invités inopportuns...:) (par Véronique, le 13/06/2017)

Moi aussi, je suis embêtée par toute une famille de fouines dans les combles de ma maison, entre les planchers. Je ne sais pas quoi faire pour m'en débarrasser !

Belle bête (par Roselyne, le 10/02/2017)

Si elle reste dans le vieux grenier, elle ne me dérange pas. Il vaut mieux ne pas la chasser, sinon, elle risque de venir dans l'habitation principale (plus grave). Sinon, je la vois passer aussi dans la matinée, elle est très belle !

Prédation (par Nathalie, le 12/01/2017)

Salut à tous et bonne année. Chez nous, ce sont 4 perruches qui y ont laissé leurs vies au 1er de l’an ! On a installé 3 pièges. Pas du tout envie qu’elle revienne prédater.

Une petite bête bien sympa! (par Jean claude, le 07/10/2016)

Je suis colombophile dans l'eure, la nuit dernière j'ai eu la visite d'une de ces charmante petite bête qui a "régulé les espèces" comme vous dites si bien en assassinant 37 pigeons, un véritable carnage!

Halte aux préjugés (par Canicyclovoyageur, le 09/08/2016)

" la fouine est considérée comme un animal nuisible" la fouine participe à l’équilibre des différentes espèces, le" nuisible" est celui qui l'a nommée ainsi !

Vous aussi, laissez votre avis !

Magazines sur les animaux

Abonnement CHEVAL PRATIQUE
Abonnement SPECIAL CHATS
Abonnement ANIMAUX BONHEUR
Abonnement 30 MILLIONS D'AMIS
Abonnement LA SALAMANDRE
Abonnement SPECIAL CHIENS